Hausse des déplacements en transport collectif

Photo de Philippe Lanoix-Meunier
Par Philippe Lanoix-Meunier
Hausse des déplacements en transport collectif
On observe une croissance de 12% des déplacements pour le travail sur la Rive-Sud. (Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

L’usage du transport collectif est en hausse dans la grande région de Montréal, principalement dans les réseaux de trains et de métro. C’est ce que révèle l’enquête Origine-Destination 2018 de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM). Cette vaste enquête menée à l’automne 2018 auprès des citoyens de la région métropolitaine de Montréal brosse un portrait des déplacements effectués par les citoyens dans une journée type, peu importe le mode de transport utilisé.

Entre 2013 et 2018, l’ensemble des déplacements dans la grande région de Montréal a augmenté moins rapidement qu’entre 1998 et 2013. Globalement, les déplacements motorisés ont connu une croissance de 1% pendant cette période, alors que cette croissance était de 11% au cours de la période précédente.

Depuis 2013, en heure de pointe matinale, on enregistre un recul de 1% des déplacements effectués en auto. Le taux d’occupation des automobiles a d’ailleurs continué de stagner à 1,20 personne par véhicule à ce moment de la journée.

Malgré une croissance moyenne du parc automobile de 5% dans la région, on constate tout de même un ralentissement de ce dernier par rapport aux enquêtes précédentes. Notons que la croissance du parc automobile est plus élevée dans les couronnes nord et sud, qui affichent quant à elles des augmentations de 8 et 7% respectivement.

Avec 22% des déplacements qui s’y destinent, le centre-ville de Montréal demeure la principale destination de travail, une proportion stable depuis 2013. On observe également une croissance de 12% des déplacements pour le travail sur la couronne sud, ce qui confirme la croissance du développement économique à l’extérieur de l’île de Montréal.

Rappelons que, dans l’ensemble de la région, le travail est le principal motif des déplacements en période de pointe du matin et génère 51% de ceux-ci. L’estimation des déplacements liés au travail s’élève à 1 527 000 en 2018 ce qui représente une hausse de 4% par rapport à 2013

«Les premiers constats de l’enquête sont très encourageants et prouvent que l’augmentation de l’intérêt des Montréalais pour le transport collectif va de pair avec les investissements du gouvernement, a déclaré la ministre déléguée aux Transports Chantal Rouleau. C’est par des ajouts de service qu’on fait changer les habitudes de déplacement.»

«Le gouvernement entend continuer à investir de manière importante afin d’appuyer le développement de projets en transport collectif et transformer le visage de la mobilité, comme le prolongement de la ligne bleue du métro, le déploiement du REM, le parachèvement du service rapide par bus Pie-IX et l’implantation d’un réseau de voies réservées à l’échelle métropolitaine», a ajoutée Mme Rouleau.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des