Hommage à l’équipe du député Denis Trudel et à Émily Brossard

:Lorsque nous avons quitté le 24 février pour un  séjour d’un mois en Espagne, il n’y avait aucune restriction de voyage. Nous avions réservé nos billets le 19 juin.

Nous avons reçu dans la nuit du 21 mars un mémo en provenance d’Air Transat à l’effet que notre vol de retour prévu le 24 mars était annulé. Impossible d’avoir de l’information du représentant local de Transat. Le lundi, nous avons communiqué avec notre agente de voyage. Une erreur s’était produite que le vol a été réactivé mais était complet. Nous étions dorénavant sur le vol prévu le 27 mars.

Nous étions en confinement dans notre chambre d’hôtel depuis le 16 mars; une période très stressante. De plus, la direction de l’hôtel avisait que l’hôtel serait totalement fermé à partir du 26 mars. À notre âge, à plus de 70 ans, se retrouver possiblement à la rue a été la goutte qui a fait déborder le vase.

J’ai communiqué en dernier espoir avec le bureau du député de Longueuil-Saint-Hubert. Après avoir raconté notre situation à madame Emily Brossard, celle-ci nous a affirmé qu’elle ferait un suivi. Durant cette semaine, nous avons reçu du bureau de notre député plusieurs courriels et appels. Elle a fait le lien avec l’ambassade du Canada à Madrid (consulat à Malaga injoignable), nous a également fait parvenir le lien de l’ambassade afin de télécharger un document nous autorisant à circuler entre l’hôtel et l’aéroport.

Après des pressions tant de notre agente de voyage que de Mme Brossard, Air Transat nous a replacés sur un vol le 26 mars. De plus, lors de notre arrivée, elle nous a fait parvenir une liste des commerces qui offraient la livraison.

La semaine dernière, nous avons reçu un appel de sa part afin de s’assurer que nous allions bien.

 

McCabe et sa conjointe

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des