Les proches aidants sont à nouveau admis dans les hôpitaux à Longueuil

Les proches aidants sont à nouveau admis dans les hôpitaux à Longueuil

 La présence des proches aidants est de nouveau permise depuis le 19 février à l’Hôpital Charles-Le Moyne, compte tenu de la diminution des éclosions dans ces milieux de soins. Le CISSS de la Montérégie-Est a fait une annonce similaire le 22 février, concernant les hôpitaux de son territoire, dont l’Hôpital Pierre-Boucher.

Sauf exception, un proche aidant par jour pourra accompagner un usager dans les hôpitaux. Un maximum de deux proches aidants différents pourront se relayer auprès du patient et devront être identifiés.

Cet accompagnement sera permis dans le respect des directives de prévention et de contrôle des infections. Ainsi, les équipements de protection individuelle (masque de procédure, blouse et gants) doivent être portés en tout temps.

Par ailleurs, le proche aidant et le patient doivent rester dans la chambre, sauf lors de l’arrivée et du départ.

Le proche aidant doit porter un bracelet d’identification afin de limiter le nombre de personnes auprès des usagers identifiés.

Sont considérés les proches aidants ceux qui, de façon continue ou occasionnelle, apportent du soutien à un membre de leur entourage qui présente une incapacité temporaire ou permanente et avec qui elles partagent un lien affectif, qu’il soit familial ou non.

Le soutien est offert à titre non professionnel, et sans égard à l’âge, au milieu de vie ou à la nature de l’incapacité du membre de l’entourage, qu’elle soit physique, psychique, psychosociale ou autre. Le soutien peut prendre diverses formes, par exemple, l’aide aux soins personnels, le soutien émotionnel ou la coordination des soins et services. (A.D.)

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires