Contenu commandité

Hyvää joulua *

mardi le 07 décembre 2021
Modifié à 0 h 00 min le 03 décembre 2021
Par Coopérative funéraire du Grand Montréal

Vous doutez de l’existence du père Noël? Détrompez-vous! Il vit en Finlande, plus précisément dans la région de la Laponie, sur le cercle polaire, dans un petit village qui porte le nom de Rovaniemi. Oui, le « Village du père Noël » existe bel et bien!

En Finlande, Noël est la période la plus importante de l’année. Les habitants et commerçants sortent les décorations de Noël relativement tôt pour en profiter le plus longtemps possible. Les guirlandes lumineuses, couronnes sur les portes d’entrée et chandeliers viennent se mêler à des décorations plus traditionnelles comme le Himmeli (une sorte de mobile constitué de paille en forme d’octaèdre).

En Finlande, Noël est célébré le 24 décembre et la vie s’arrête complètement : les transports et les magasins ferment, on célèbre la très ancienne trêve de Noël et on se retrouve en famille.

Avant de commencer à réveillonner, de nombreuses familles finlandaises respectent encore la coutume et se rendent au cimetière pour mettre une bougie sur les tombes des êtres chers disparus. Ils passent les heures qui suivent à visiter les tombes de parents décédés. Pour commémorer les disparus, les cimetières sont transformés en une mer de lumière lors du coucher de soleil, vers 15 h.

Caroline Cloutier, Directrice marketing et communication de la Coopérative funéraire du Grand Montréal

 

Et si on s’inspirait des Finlandais?

Vous serez peut-être du nombre qui visiteront encore cette année les parcours de dinosaures et de fleurs illuminés à Laval, aux abords de l’autoroute 15. Les Québécois raffolent de ces installations lumineuses et autres parcours nocturnes dans les forêts, et ne demeurent pas insensibles aux infrastructures montréalaises illuminées, comme nos ponts, qui revêtent aujourd’hui un manteau aux mille ampoules. 

Chez nos voisins, certains cimetières américains regorgent d’arbres de Noël et de guirlandes lumineuses pour les croyants qui veulent intégrer les défunts dans les festivités des Fêtes. Dans les mœurs des Québécois, installer des guirlandes lumineuses et colorées des fêtes de fin d’année ne serait pas approprié dans un cimetière où règne la sérénité.

Mais pourquoi ne pas s’inspirer des Finlandais en optant pour une démonstration sobre, moins clinquante que celle des Américains, et peut-être imaginer des sapins accompagnés de bougies à piles et de lanternes de cimetières qui éclaireraient les tombes jour et nuit? Ainsi, nous pourrions nous réapproprier nos cimetières dans le respect et intégrer dans nos coutumes québécoises un nouveau rituel qui donnerait vie à ces lieux de repos, en hommage à nos proches ou aux personnalités qui ont façonné l’histoire du Québec. 

Profitez du temps des Fêtes pour aller saluer un disparu dans l’un des magnifiques cimetières du Québec. Je rappelle à ceux qui le désirent que nous diffuserons une commémoration réconfort de Noël en ligne la veille de Noël, à 19 h.

https://www.cfgrandmontreal.com/services/commemoration-reconfort/

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous