Il y a 25 ans, Claude Gladu devenait maire de Longueuil

Il y a 25 ans, Claude Gladu devenait maire de Longueuil
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Chronique de l’historien Michel Pratt

La lutte à la mairie de Longueuil se fait à trois candidats lors des élections de 1994.

Ne pouvant survivre à une crise au sein du Parti civique, Gisèle Hamelin fonde le Parti longueuillois.

Le Parti civique fusionne de son côté avec l’Alliance des citoyens et des citoyennes de Longueuil et récupère, sous le nom de l’Alliance de Longueuil, l’ancien chef du Parti municipal, Jacques Finet, maire de Longueuil de 1982 à 1987. La course au leadership qui l’opposait à Sylvie Robidas laisse cependant des cicatrices.

Le Parti municipal de Longueuil fait quant à lui confiance à Claude Gladu. Résident de Longueuil depuis 1940, pompier pendant 11 ans et commerçant depuis un quart de siècle, M. Gladu est conseiller municipal depuis 1982.

La division des votes favorise le nouveau venu, qui l’emporte avec 19 223 votes contre 14 041 pour Gisèle Hamelin et 13 921 pour Jacques Finet. La surprise sera de voir Gisèle Hamelin devancer Jacques Finet au fil d’arrivée. Quant au nouveau maire, même s’il ne récolte pas la majorité absolue, sa victoire étonne quand on connaît la popularité de ses deux opposants.

Les résultats dans les districts électoraux donnent une avance confortable au Parti municipal. Le Parti longueuillois ne récolte aucun siège, confirmant ainsi la faiblesse de son équipe, si on compare les résultats à ceux obtenus par sa dirigeante.

L’Alliance de Longueuil fait élire 6 candidats: Normand Caisse, Florent Charest, Simon Crochetière, Cécile Langevin, Pierre Racicot, Sylvie Robidas et Michel Timperio.

Le Parti municipal en fait élire 14: Pierre Beaudry, Johanne Deshaies, Henri Dubois, Joel Gamache, Bertrand Girard, Manon Hénault, Nicole Lafontaine, Jacques Milette, Lise Sauvé, Serge Sévigny, Alain St-Pierre, Claudette Tessier et Nicole Béliveau-Zeitter.

Claude Gladu restera maire de Longueuil jusqu’en 2001. Il sera président de l’arr. du Vieux-Longueuil de 2002 à 2005, puis à nouveau maire de 2005 à 2009.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Robert PellerinBen Nad Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Ben Nad
Guest
Ben Nad

Unecelection douteuses ou seuls les pancartes du maire gladu dont resté accroché jusqu’à la fin de l’élection ! Les autres affiches des autres partis sont disparues par magie ! Gladu est chanceux de ne pas avoir ete l’objet d’enquête de l’UPAC !

Robert Pellerin
Guest
Robert Pellerin

Ce ne sont pas les pancartes qui font élire un parti, le parcours de M. Gladu est irréprochable, il s’impliquait beaucoup et sa porte était toujours ouverte pour les bénévoles et aucune exagération d’augmentation de taxes pour Longueuil !! (Au moins du temps que nous restions à Longueuil)