Actualités

La Coalition Longueuil offrira un soutien accru au milieu communautaire

jeudi le 26 août 2021
Modifié à
Par Geneviève Michaud

Catherine Fournier (Photo : Le Courrier du Sud - Archives)

Si elle est élue mairesse de Longueuil, Catherine Fournier entend offrir un soutien accru aux organismes communautaires de la Ville.

«Les organismes communautaires de Longueuil font partie intégrante de notre tissu social, rappelle la candidate à la mairie de la Coalition Longueuil. Ce sont eux qui participent à créer la richesse de la solidarité qui anime notre communauté. Il est du devoir d’une administration municipale d’appuyer les organismes communautaires dans leur développement et leur rayonnement, puisqu’ils jouent un rôle direct dans l’amélioration du bien-être de la population.»

Concrètement, la Coalition Longueuil propose de reconnaître les principes de l’organisation communautaire autonome dans les relations avec les organismes, d'appuyer leurs initiatives porteuses pour la communauté et de défendre une augmentation de leur financement à la mission auprès du gouvernement du Québec; de promouvoir la participation sociale des personnes vulnérables en collaboration avec les organismes, notamment dans la conception des consultations publiques; de faciliter l’accès aux locaux de la Ville et aux plateaux sportifs; de simplifier le processus d’inscription d’une OBNL et de reconnaissance par la Ville de Longueuil; et de collaborer avec les organismes dans leur recherche de locaux ou de terrains, notamment les groupes de ressources techniques (GRT) qui visent à construire de nouvelles unités de logement social.

«Prenons l’exemple de l’Université du troisième âge, qui peine à être reconnue comme OBNL par la Ville de Longueuil, lance le candidat de la Coalition dans le district Saint-Charles Sylvain Larocque. Ce n’est pas normal. Il y a tellement d’aînés longueuillois qui profitent de ces activités et pendant ce temps-là, on met des bâtons administratifs dans les roues de l’organisme. Tout le monde gagnerait à une plus grande flexibilité des processus, la Ville y compris.»

«Le projet de Maison de l'accueil est une autre initiative porteuse du milieu communautaire du district de Saint-Charles et qui requiert un appui de la Ville, poursuit le candidat. Comme députée, Catherine appuie ce projet depuis ses premiers balbutiements : je peux donc déjà assurer aux organismes réunis derrière ce projet qu’ils peuvent compter sur nous.»

«Je tiens à rappeler qu’en 2017, comme élue de l’Assemblée nationale, j’ai contribué à produire un rapport sur la solidarité sociale, notamment au sujet de la nécessité d’assurer un financement stable, transparent et récurrent aux organismes communautaires, ajoute Catherine Fournier. Je défendrai toujours cette position auprès du gouvernement du Québec une fois élue à l’hôtel de ville. Il en va de l’autonomie et de la pérennité de nos organismes», conclut-elle.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous