Actualités

La constante évolution du projet Logis des Aulniers

le mercredi 19 juillet 2023
Modifié à 16 h 10 min le 19 juillet 2023
Par Ali Dostie

adostie@gravitemedia.com

Richard Saulnier œuvre à la concrétisation du Logis des Aulniers. (Photo: Gracieuseté)

Après avoir reçu son diagnostic de sclérose en plaques, Richard Saulnier a voulu trouver une «façon collective de régler un problème individuel» : depuis 2009, le Lambertois s’implique à mettre sur pied le Logis des Aulniers, un complexe de logements adaptés pour personnes atteintes de maladies dégénératives, leurs proches aidants et des familles à revenus modestes.

À lire aussi : Petit journal d'un sclérosé : la maladie qui change une vie

Le bâtiment de six étages pourrait lever de terre sur le grand terrain derrière le Centre de bénévolat Rive-Sud (45, rue Argyle), qui serait associé au projet. Équipé d’un stationnement souterrain, le complexe accueillera d’ailleurs cet organisme à son rez-de-chaussée. Aux étages, on retrouvera entre 50 logements.

«Ce serait disponible pour toutes personnes avec des limitations : les personnes atteintes de la sclérose en plaque, du Parkinson, de maladies auto-immunes, ou des personnes avec des séquelles permanentes à la suite d’accident de la route ou du travail», décrit M. Saulnier. 

Le bâtiment répondrait à certaines exigences énergétiques, notamment grâce à des installations telles qu’un toit vert, des panneaux solaires et une méthode de récupération d’eau de pluie.

Financement

Après les études de faisabilité complétées et de nombreux sites analysés, le projet d’un peu plus d’une dizaine de millions de dollars a obtenu divers engagements financiers, notamment de la part de l’Agglomération de Longueuil. Celle-ci pourrait verser jusqu’à 15% des fonds.

De plus, des contributions de programmes fédéral et provincial ont permis d’obtenir les services d’architectes.
L’OBNL compte également soumettre le projet au nouveau Programme d’habitation abordable Québec, qui pourrait contribuer à la hauteur de 60% des coûts.

Le projet Logis des Aulniers est par ailleurs éligible au Programme de financement en habitation, de la Société d’habitation du Québec, qui offre une garantie de prêt. 

«On commence à voir la lumière au bout du tunnel, reconnaît Richard Saulnie,. Ça va bon train, mais pas assez vite à mon goût!»

 

Dernières nouvelles