La construction d’une nouvelle école près d’un boisé ne fait pas que des heureux

La construction d’une nouvelle école près d’un boisé ne fait pas que des heureux
La nouvelle école sera construite près des habitations Vert Urbain du secteur Vauquelin afin de répondre aux besoins criants de la CSMV. (Photo : Gracieuseté)

CONSTRUCTION. Une nouvelle école de 628 places devrait voir le jour en 2019 dans le secteur Vauquelin, à Longueuil. Dans l’optique de mieux informer la population sur le projet, la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) organisera une réunion le 2 octobre.

Depuis que la proposition de changement de zonage a été adoptée par le conseil d’arr. du Vieux-Longueuil, le 12 septembre, autorisant ainsi la construction d’une école primaire de trois étages dans le quartier, la polémique enfle. Tandis que des résidents mécontents craignent pour leur quiétude, des familles du secteur accueillent la nouvelle avec grand enthousiasme.

Emplacement prévu depuis 2011

Plusieurs résidents ayant fait affaire avec le promoteur immobilier Innomax se sentent floués. En effet, s’appuyant sur des plans de la Ville de Longueuil datant de 2013, le promoteur avait indiqué aux futurs propriétaires que la construction de l’école était prévue dans un secteur plus éloigné des habitations. Or, la Ville affirme que rien de tel n’a été confirmé.
«Il n’y avait jamais eu de règlements clairs sur l’emplacement de l’école, assure porte-parole de Longueuil, Louis-Pascal Cyr. Il y avait plusieurs scénarios dont on avait discuté avec les promoteurs, mais rien de définitif. C’est dommage pour ces citoyens, mais cette information n’est jamais venue de la Ville.»

Le porte-parole ajoute que le zonage actuellement autorisé était un premier choix et que Longueuil détenait les autorisations environnementales pour bâtir l’établissement à cet endroit depuis 2011. Et compte tenu des besoins criants de la CSMV, la Ville a dû rapidement trouver un terrain disponible.

«On s’était d’abord concentré sur ce dossier du secteur Vert Urbain, poursuit M. Cyr. Lorsque la CSMV nous a indiqué qu’elle avait eu l’autorisation du gouvernement, on a fait le choix de ce terrain qui répondait totalement à la construction d’une école.»

Parents et élus en faveur

Annoncé dans le Plan d’organisation scolaire 2016?202, en 2015, et autorisée par le ministère de l’Éducation, la construction de cette nouvelle école s’appuie notamment sur les prévisions des clientèles scolaires. Selon les données de la CSMV, le territoire recevra 800 élèves de plus d’ici cinq ans. Par ailleurs, les écoles du secteur débordent.

«Cela va permettre d’éviter les nombreux déplacements d’enfants et le bal des autocars scolaires dans le quartier, affirme Éric Carignan, père de deux jeunes enfants et créateur de la page Facebook Familles en faveur d’une école primaire – secteur Vert Urbain / Vauquelin, qui compte près de 110 abonnés. Mon fils sera d’âge scolaire dans deux ans et pourra donc y aller. En plus de l’aspect sécuritaire d’une école à proximité, il y a l’idée des saines habitudes de vie, car les enfants pourront aller à l’école à pied.»
La présidente de la CSMV Carole Lavallée a également tenu à rappeler l’intérêt d’aller de l’avant avec un tel projet. «Une vie de quartier et un esprit de communauté se développent essentiellement autour d’une école et encore davantage lorsqu’il s’agit d’une école principalement composée d’élèves marcheurs», a-t-elle fait valoir en indiquant que le terrain prévu pour l’aménagement de l’école répondait à tous les critères.

Forêt urbaine et structure en bois

La CSMV a annoncé que cette école de trois étages sera la toute première ayant une structure en bois. En collaboration avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, de la firme Technorm et de la Régie du bâtiment du Québec, la CSMV s’engage également à préserver une forêt urbaine dans la cour.

Les résidents qui s’opposent au projet pourront signer un registre, dont la date n’a pas encore été fixée par la Ville.

Une séance d’information organisée par la CSMV aura lieu le 2 octobre, à 19h, dans l’auditorium de l’école André–Laurendeau: 7450, boul.Cousineau, dans l’arr. de Saint-Hubert.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des