La Corporation de gestion de la Voie maritime se distingue

La Corporation de gestion de la Voie maritime se distingue
(Photo : Gracieuseté)

La Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent a reçu la Reconnaissance régionale pour un projet innovateur, décernée dans le cadre de l’édition spéciale 100e anniversaire de la Soirée reconnaissance organisée par l’Ordre des ingénieurs du Québec, en collaboration avec les bénévoles du Comité régional de la Montérégie.

Cette distinction a été attribuée à la Corporation pour avoir développé une solution réduisant l’utilisation des câbles d’acier pour les éclusages. Grâce à nouvelle technologie unique au monde, une personne suffit pour amarrer rapidement un navire de 35 000 tonnes. Cette réalisation a été reprise aux États-Unis et a remporté de nombreux prix.

Le nouveau système a été mis en place en 2018 aux écluses de Saint-Lambert. (Photo: Archives – Le Courrier du Sud)

«Depuis 100 ans, les femmes et les hommes de génie des différentes régions innovent pour bâtir le Québec de demain, a déclaré la présidente de l’Ordre Kathy Baig, lors de la Soirée tenue au Théâtre de la Ville le 10 décembre. En valorisant l’excellence professionnelle, l’Ordre souhaite inspirer les membres de la profession et souligner l’apport primordial des ingénieurs à l’évolution de notre société.»

100 ans de génie dans la région

En début d’année 2020, l’Ordre soufflera sa centième bougie. Cette soirée était donc l’occasion de commémorer les 100 ans de l’Ordre avec les membres de la Montérégie et de souligner l’apport des ingénieurs au développement de la région.

Au cours des prochains mois, plusieurs autres activités seront organisées dans le cadre des festivités du 100e anniversaire, telles un grand gala de l’excellence au Centre des sciences de Montréal le 27 mai.

Plus de 320 nouveaux ingénieurs dans la région

Cette soirée a également été l’occasion de célébrer ceux qui, au terme de leur période de juniorat, ont obtenu leur permis d’ingénieur de plein titre au cours des 12 derniers mois. Ils peuvent dorénavant travailler en pleine autonomie.

Au cours de la dernière année, 321 professionnels ont obtenu ce permis dans la région.

L’Ordre des ingénieurs du Québec compte plus de 12 040 membres en Montérégie. Parmi eux, plus de 14% sont des femmes et plus de 10% ont été formés à l’étranger.

Sur la photo, Kathy Baig est accompagnée de Benoît Nolet, de la Corporation de gestion de la Voie Maritime, entouré de ses collègues, ainsi que d’Alexandre Vigneault, président du comité régional de la Montérégie.

(Source: Ordre des ingénieurs du Québec)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des