La magie toujours au rendez-vous

La magie toujours au rendez-vous
Les nouveautés du Défi sportif 2016 ont permis d’inclure encore plus d’athlètes.

Ils étaient presque 4000 et depuis lundi, ils ont mis de la vie au complexe sportif Claude-Robillard. Au terme des cinq jours du volet scolaire, des élèves de 87 écoles de partout dans la province se seront dépassés dans les divers sports de la programmation du 33e Défi sportif AlterGo.

Encore vendredi, ils étaient plus de 500 inscrits pour les tournois de hockey-balle et les compétitions de natation. Les hockeyeurs de l’école secondaire l’Impact ont pris au sérieux leur première participation au Défi sportif AlterGo.

«Nous n’avons pas de gymnase à l’école alors nous nous entraînons dehors beau temps, mauvais temps. À -20 degrés Celcius cet hiver, j’avais 15-20 gars dehors prêts à jouer au hockey», a raconté l’éducateur spécialisé responsable des sports, Sébastien Joly. «C’est leur sentiment d’appartenance qui est leur force. Leur esprit d’équipe est grand, car c’est une gang de chums qui joue au hockey ensemble.»

Afin d’être prêts pour le Défi sportif AlterGo, les joueurs de l’Impact ont aussi affronté d’autres écoles avant le grand jour vendredi.  «C’était une bonne préparation pour voir comment ils allaient réagir s’ils recevaient un coup de bâton ou dans d’autres situations.»

«Nous sommes une nouvelle école au Défi sportif AlterGo et il y en a qui pense que nous serons des perdants. Moi je leur dis que nous serons des gagnants!» a lancé le capitaine William Genest, qui a pris part à trois autres Défi sportif AlterGo via d’autres institutions scolaires.

La formation repentignoise a fait match nul à son premier duel face à la puissance du Centre François-Michelle. «Nous avons un bon gardien qui a fait des arrêts-clés», a souligné William, fier de son titre de capitaine. «C’est un honneur.»

«Nous avons une très belle équipe et nous n’avons pas encore montré de tout ce dont nous étions capables!» a pour sa part souligné l’assistant-capitaine Tommy Rouette, qui participe à son cinquième Défi sportif AlterGo. «Ma passion pour le hockey me fait revenir chaque année, mais aussi l’ambiance qu’il y a ici. C’est vraiment le fun!»

Sébastien Joly est ravi de la tenue de ses protégés. «À notre premier match aujourd’hui, ça brassait beaucoup, mais ils ont bien réagi, avec calme. Victoire ou défaite, c’est du bonbon. Ils sont ici pour les émotions fortes et je crois qu’ils en vivent déjà beaucoup!»

«Les emmener ici, c’était un exploit en soi.  L’objectif n’était pas seulement de bien jouer au hockey. C’était aussi de travailler leur attitude et leurs habiletés sociales», a-t-il poursuivi.

Mission accomplie!

Après cinq jours de compétitions dans le volet scolaire, Annie Vincelli se réjouit d’une autre édition réussie. «C’est mission accomplie! L’organisation est maintenant bien rôdée et nous pouvons dire que nous offrons des compétitions répondant à de hauts standards de qualité.»

Le mini-marathon, qui a réuni plus de 900 athlètes mercredi a été un véritable coup de cœur pour celle qui est entrée dans la grande famille du Défi sportif AlterGo il y a vingt ans à titre de bénévole. «Le mini-marathon a été génial, surtout avec un petit élève à la toute fin qui tapait dans les mains de tout le monde et donnait des bisous.»

Les nouveautés de 2016 ont permis d’inclure encore plus d’athlètes. «Plusieurs adaptations ont été faites pour les personnes avec une limitation visuelle.  Des ajouts de ligne de couleurs différentes et des drapeaux en athlétisme  ou la teinture des ballons de volleyball sont des différences qui ont été appréciées par les écoles. Ils pourront emmener plus de jeunes l’an prochain!»

Un nouveau circuit d’habiletés a aussi été créé pour les athlètes en fauteuil motorisé. «Nous avons vu les élèves  avec le sourire jusqu’aux oreilles. Il y a un grand potentiel de relève. Certains d’entre eux deviendront peut-être des joueurs de powerchair soccer et compétitionneront peut-être dans le volet international du Défi sportif AlterGo un jour!» a ajouté Annie Vincelli.

«La semaine a été magique!» a conclu celle qui souhaite encore plus d’inscrits l’an prochain dans le volet scolaire. «Nous espérons pouvoir rejoindre des écoles de partout au Québec et aussi dans d’autres provinces!»

À propos du Défi sportif AlterGo

Unique au monde, le Défi sportif AlterGo est un évènement international qui rassemble des athlètes handicapés de l’élite et de la relève. Du 25 avril au 1er mai 2016, plus de 5 000 athlètes se donnent rendez-vous pour 7 jours de compétitions à Montréal et sur la Rive-Sud. Le Défi sportif AlterGo participe au développement de la relève sportive québécoise et au rayonnement de l’accessibilité universelle. C’est une occasion pour tous de voir le handicap autrement.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des