La Montérégie en zone rouge: rappel des règles

La Montérégie en zone rouge: rappel des règles
Dre Julie Loslier (Photo : Capture d'écran - Facebook)

Alors que la Montérégie, comme les autres régions entourant Montréal, demeurent en zone rouge, la Direction de santé publique de la Montérégie rappelle les mesures et consignes sanitaires en place.

Ainsi, le couvre-feu est maintenu entre 20 h et 5 h, et les commerces non prioritaires, incluant ceux de soins personnels et esthétiques demeurent ouverts. Il en est de même pour les musées et des bibliothèques.

Les assouplissements concernant les piscines publiques, patinoires et les cinémas sont aussi maintenus. La reprise des activités extérieures est limitée à un maximum de huit personnes.

Par ailleurs, l’interdiction de rassemblements dans les domiciles (intérieur et extérieur) privés et le télétravail obligatoires demeurent en vigueur.

Les lieux de culte peuvent accueillir un maximum de 10 personnes, sauf lors de funérailles qui sont limitées à 25 personnes maximum.

De plus, certaines activités parascolaires au préscolaire, au primaire et au secondaire pourront reprendre dès le 15 mars, en groupe-classe uniquement.

«Si la situation épidémiologique demeure favorable, des ajustements supplémentaires pourraient être apportés au cours des prochaines semaines quant aux salles de spectacle, aux lieux de culte et aux sports», soulève le CISSS de la Montérégie-Centre, par voie de communiqué.

42 000 rendez-vous donnés

La directrice de santé publique de la Montérégie, Dre Julie Loslier, invite la population à continuer de répondre favorablement à l’invitation de se faire vacciner au moment opportun».

«Déjà, 42 000 personnes âgées de 80 ans et plus et leurs proches aidants de 70 ans et plus ont obtenu leur rendez-vous et se feront vacciner prochainement», détaille-t-elle.

Un total de 60 319 doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées jusqu’à maintenant dans la région.

«Même si la vaccination est une étape importante pour contrer la pandémie et envisager un assouplissement des mesures, le respect des consignes sanitaires demeure encore essentiel», rappelle Dre Loslier. (A.D.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires