Chroniques
Opinion

La rentrée au temps de la COVID : 2e prise !

mercredi le 08 septembre 2021
Modifié à
Par

Jean-François Gulbault (Photo: Gracieuseté)

Nous y voilà: une nouvelle rentrée scolaire! Un moment de fébrilité, tant pour les élèves que pour le personnel de l’éducation, l’aube de belles rencontres, la promesse de nouveautés et un peu de nervosité aussi, bien entendu.

Par Jean-François Guilbaul, président du Syndicat de Champlain

Évidemment, cette rentrée scolaire, nous l’avions rêvée plus «normale», mais ce ne sera pas le cas.  Si la disparition des bulles-classes et le retour des activités parascolaires, notamment, ont de quoi réjouir plusieurs, il n’en demeure pas moins que des questions se posent quant à la traçabilité en cas d’éclosion. 

Quelle sera l’évolution de la situation épidémiologique? Comment le virus se comportera-t-il dans nos établissements primaires, où les enfants n’ont pas accès au vaccin pour le moment?

Nous l’avons dit à de nombreuses reprises et nous le répétons: les directives imprécises quant à la gestion au quotidien de la COVID génèrent des inquiétudes et de l’irritation. Tant les élèves que les membres du personnel ont besoin de plus de prévisibilité.

Oui, les variants brouillent les cartes, mais l’expérience de l’année dernière aurait dû permettre de mieux planifier les différents scénarios. Et pourtant, sur le terrain, beaucoup de questions demeurent toujours sans réponse. 


Personne ne souhaite devoir revivre les épisodes de fermetures de classes et d’écoles. Les basculements en enseignement à distance ont été des expériences trop souvent difficiles, tant pour les élèves que pour le personnel. Et les inquiétudes quant à la réussite éducative des élèves sont bien présentes. Cette année ne doit pas ajouter de retard supplémentaire.

La dernière année scolaire a été éreintante pour tous. Malgré tout, les témoignages d’appuis de parents ont été nombreux. Un grand merci d’ailleurs! Espérons que cette crise aura minimalement permis de faire prendre conscience de l’ampleur des besoins et des enjeux dans le réseau de l’éducation au Québec. 

À toutes et à tous, élèves, parents et membres du personnel de l’éducation, je nous souhaite une année la plus sereine possible, plus solidaire aussi et qui se déroule dans le respect.

Bonne rentrée!


 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles