La rougeole ne prend pas de vacances: assurez-vous d’être bien protégé !

La rougeole ne prend pas de vacances: assurez-vous d’être bien protégé !
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Depuis le début de l’été, il est beaucoup question de la rougeole, mais pourquoi en parle-t-on autant?

Puisque cette maladie virale est extrêmement contagieuse et que des personnes atteintes ont circulé au Québec, les autorités de santé publique invitent toutes les personnes à vérifier si elles sont protégées contre la rougeole et au besoin à se faire vacciner dès que possible.

Saviez-vous que si un cas survient dans une école ou dans une garderie, toutes les personnes non protégées contre la rougeole (adultes ou enfants) pourraient être retirées temporairement. Cette mesure vise à protéger leur santé et celle de leur entourage.

Une maladie grave

Les symptômes de la rougeole sont: une forte fièvre, de la toux, le nez qui coule, les yeux rouges et larmoyants. Ce n’est que 2 à 4 jours plus tard que les rougeurs apparaissent au visage et s’étendent sur tout le corps. La maladie peut entraîner des complications graves comme une infection des poumons, du cerveau et même la mort.

Les personnes les plus vulnérables sont les bébés de moins d’un an, les femmes enceintes qui ne sont pas adéquatement vaccinées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Qui est déjà protégé?

Vous êtes considéré protégé si vous avez déjà eu la rougeole ou vous avez été vacciné (2 doses si vous êtes né après 1980; 1 dose si vous êtes né entre 1970 et 1979; aucun vaccin nécessaire si vous êtes né avant 1970).

Pour en savoir plus: quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/rougeole/ et Info-Santé au 811.

Dr Mathieu Lanthier-Veilleux, directeur de santé publique de la Montérégie par intérim

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des