La Ruche : un «Go fund Me» des affaires est né en Montérégie

Photo de Hélène Gingras
Par Hélène Gingras
La Ruche : un «Go fund Me» des affaires est né en Montérégie
a Ruche en Montérégie vise à contribuer au développement économique. (Photo : Gracieuseté)

La Ruche s’est installée en Montérégie. Que vous soyez une entreprise, un individu ou un organisme à la recherche d’argent pour réaliser un projet, vous pourriez recourir à cette plateforme québécoise de financement participatif en ligne. Le principe est semblable à une campagne virtuelle Go Fund Me en version bonifiée et conçue pour stimuler l’entrepreneuriat et l’économie.

Concrètement, cet organisme sans but lucratif permet aux utilisateurs de présenter leur projet et de recueillir des dons en échange ou non d’un avantage ou d’un rabais.

Sébastien Brunelle-Jestin sur le vélo de Off the Grid

Par exemple, la compagnie Off the Grid, à Longueuil, qui conçoit des vélos convertissant l’énergie des utilisateurs en électricité, veut faire un projet pilote dans une école et accélérer son processus de commercialisation. Parmi les contributions possibles à son projet, il y a entre autre les possibilités de faire planter 10 arbres avec un don de 30$ ou de louer un vélo pendant un mois moyennant un don de 330$.

À quelques jours de la fin de sa campagne de financement, l’entreprise a dépassé son objectif de 50 000$ grâce à une centaine de donateurs. Un financement additionnel de 50 000$ en provenance d’un fonds est aussi prévu dans son cas.

Le projet Skateurs d’ici, aussi de Longueuil, vise pour sa part à amasser 4500$ pour la réalisation d’un court métrage qui mettra en vedette 6 skateurs âgé de 12 à 16 ans.

1,1 M $ amassés dans le passé

Avant même l’implantation de La Ruche en Montérégie, plus de 65 campagnes de financement avaient été activées en collaboration avec les équipes du Grand Montréal et de l’Estrie, récoltant 1,1 M $ en financement participatif. À ce montant, 857 210 $ ont été investis en financement additionnel par des alliés et partenaires du projet, pour des retombées économiques de près de 2 M$.

«Notre équipe avait très hâte d’officialiser l’implantation de La Ruche en Montérégie, car les retombées économiques engendrées à ce jour dans la région reflètent bien le potentiel de développement à entrevoir pour les prochaines années», se réjouit Nicolas Bouchard, président-directeur général de La Ruche.

Celle de la Montérégie devient la 8e au Québec, alors que l’objectif est d’en implanter au sein des 17 régions administratives du Québec d’ici 2023, soit dans un horizon de 10 ans depuis sa création. La Ruche Montérégie dessert 14 MRC.

La Ruche se démarque notamment par ses programmes de financement additionnel. Il est possible en effet pour les utilisateurs d’obtenir des bourses, du financement ou un prêt, en plus de dons. L’organisme offre également de l’accompagnement et du soutien personnalisé aux participants.

L’équipe de la Montérégie est composée d’une quinzaine de personnes, sous la direction de Charles Châteauvert, qui a soutenu plus de 300 projets au Québec. À eux s’ajoutent 30 ambassadeurs locaux engagés et soucieux de contribuer à la vitalité de la région. Les intervenants peuvent donner des conseils, faire bénéficier les partenaires de leur bagage professionnel et même leur offrir une rétroaction sur les différents projets en prévision de leur mise en ligne.

Le projet La Ruche est soutenu par le Mouvement Desjardins et le gouvernement du Québec.

La Ruche en chiffres

Nombre de projets en Montérégie (en date du 1er avril) : 6

Montant recueilli en financement participatif depuis sa création : 8,2 M $

Nombre de projets réussis depuis la création : 325

Nombre de contributeurs depuis la création : 42 427

 

Pour se rendre sur le site de La Ruche Montérégie, cliquer ici.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires