Opinion

L'activité-bénéfique

le mercredi 28 septembre 2022
Modifié à

Pour les familles à faible revenu, l'automne est souvent synonyme d'insécurité financière car les dépenses qui y sont associées sont grandes. Pour les organismes communautaires qui les soutiennent, c'est le temps d'amasser les fonds nécessaires pour l'année à venir. Les activités-bénéfice se tiennent ainsi souvent à l'automne. Pourquoi est-ce si important d'y participer?

Par Jacinthe Lachance
La Mosaïque


Qu'est-ce qu'une activité-bénéfice?

D'abord, une activité-bénéfice est un événement organisé dans le but de recueillir des fonds. Elle se distingue du don en ce qu'elle offre un avantage en contrepartie. Elle peut prendre plusieurs formes, du souper spaghetti au tournoi de golf. Par exemple, La Mosaïque organise en novembre son spectacle-bénéfice annuel en vendant des billets et des commandites pour tous les budgets.

Une formule gagnante

Comme beaucoup d'organismes qui ne sont que partiellement subventionnés par l'aide gouvernementale, La Mosaïque doit s'autofinancer pour assurer sa pérennité. L'activité-bénéfice est l'une des nombreuses façons d'y parvenir. Bien organisée, elle permet aux organismes d'amasser des sommes significatives et récurrentes tout en centralisant les efforts. Le donateur en retire quant à lui une double satisfaction : le plaisir d'être diverti et celui de poser un geste solidaire.

Comment choisir son activité-bénéfice?

D'abord, suivre son cœur : une cause sociale, un organisme, une expérience personnelle. Pour approfondir son choix, on prend le temps de s'informer sur l'organisme que l'on souhaite aider. Une visite sur place, un survol du site Internet ou du rapport d'activités suffisent en général à comprendre les rouages et la mission d'un organisme. Et de se faire une bonne idée de sa notoriété. On peut aussi se demander si son don a un impact local et s'il est directement versé à l'organisme. En consultant la liste des organismes de bienfaisance de l'Agence du revenu du Canada, on a un bref aperçu des sources de revenus de l'organisme et de ses dépenses, c'est éclairant ça aussi.

L'activité-bénéfique

Quel que soit son choix, en participant au succès d'une activité-bénéfice, le côté bénéfice devient bénéfique. Bénéfique parce qu'on valorise l'engagement social. Bénéfique parce qu'on peut changer les choses. Bénéfique parce qu'au final, la beauté du geste reste là, quelque part en soi.

Dernières nouvelles