L’Agglomération inaugure deux nouvelles casernes à Longueuil et Boucherville

Photo de Philippe Lanoix-Meunier
Par Philippe Lanoix-Meunier
L’Agglomération inaugure deux nouvelles casernes à Longueuil et Boucherville
La nouvelle caserne 41 – tout comme celle de Boucherville – a été construite à la fine pointe de la technologie. (Photo : Jean Laramée – Le Courrier du Sud et Ville de Longueuil)

Deux nouvelles casernes ont été inaugurées le 20 septembre, à Longueuil et à Boucherville. Elles viendront remplacer celles situées à Saint-Lambert et sur la rue Saint-Charles Ouest, dans l’arr. du Vieux-Longueuil, qui ont officiellement fermé leurs portes ce lundi.

Respectivement situées sur la rue Boudreau, non loin du boul. Taschereau, dans l’arr. du Vieux-Longueuil, et sur la rue d’Avaugour, à Boucherville, les casernes 41 et 12 s’ajoutent à un réseau maintenant composé de 11 adresses. L’équipe de pompiers de la caserne de Saint-Lambert sera transférée à la nouvelle caserne de Longueuil tandis que ceux de la rue Saint-Charles seront transférés à Boucherville.

Ces nouvelles installations permettront au Service de sécurité incendie d’offrir aux citoyens une couverture bonifiée et plus efficace, promet l’Agglomération.

Le schéma de couverture de risques en incendie de l’Agglomération, révisé en 2016, prévoit entre autres un déploiement de 10 pompiers en 10 minutes sur les feux de bâtiments partout sur le territoire. Grâce aux deux nouvelles casernes, construites pour un coût total de 15 M$, cette couverture passera de 67% à 89% pour l’ensemble du territoire.

La nouvelle caserne 41 – tout comme celle de Boucherville – a été construite à la fine pointe de la technologie.

À la fine pointe de la technologie

Les deux nouvelles casernes, à l’architecture et aux caractéristiques semblables, ont été conçues avec des systèmes à la fine pointe de la technologie. Elles répondent aux principes de la construction durable et de l’efficacité énergétique, grâce notamment à leur structure de bois, à l’éclairage aux DEL et aux systèmes mécaniques de haute performance.

Un système de filtration du monoxyde de carbone viendra également renforcer les mesures de protection environnementale. Un système de séchage pour les boyaux d’arrosage novateur facilitera aussi le travail des pompiers.

Le garage de ces casernes est équipé de six portes, contrairement à deux dans l’ancien bâtiment du Vieux-Longueuil et à trois dans celui de Saint-Lambert. Il comprend des dalles de plancher chauffant, un système de circulation à l’air chaud, un système de radiation au plafond ainsi que des grandes portes fenêtrées, afin de faire entrer la chaleur du soleil. Ces mesures sont entre autres destinées à faciliter le déglaçage des camions durant l’hiver.

C’est la fin pour la caserne de la rue Saint-Charles

Construite en 1899 pour seulement 4775$, la caserne de la rue Saint-Charles est devenue avec les années l’un des bâtiments emblématiques du Vieux-Longueuil.

La caserne située sur la rue Saint-Charles a été construite en 1899.

Comme il était d’usage à l’époque, les installations ont été conçues pour accueillir des véhicules tirés par des chevaux. L’endroit était cependant devenu depuis longtemps désuet, étant trop étroit pour les équipements modernes, leur entretien et leur entreposage.
Le secteur de la rue Saint-Charles était également devenu un vrai casse-tête pour la circulation des camions, en raison du fort achalandage de l’artère et des nombreuses fermetures lors des différentes festivités estivales. Le bruit des sirènes représentait par ailleurs un problème pour les commerces et résidences à proximité.

Le bâtiment centenaire a été cédé à la Ville de Longueuil par le Service de sécurité incendie de l’Agglomération. Aucun projet n’est dans les plans quant à son avenir pour l’instant.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des