Actualités
Économie

L'arrivée de Google à Beauharnois met en lumière les atouts de la CMM

mardi le 11 mai 2021
Modifié à 15 h 34 min le 11 mai 2021
Par Eric Tremblay
Pour Stéphane Paquet, président directeur général de Montréal International, l'annonce du lundi 10 mai concernant la venue de Google à Beauharnois aura des impacts forts positifs. Ce qui était jadis connu par les différents partenaires impliqués dans le dossier de «Projet Soleil», s'est concrétisé après plusieurs années de travail. «C'était un projet particulier pour nous, confirme M. Paquet. Hydro-Québec a eu le premier contact avec Google. On a eu à travailler en accompagnement pour trouver des terrains. On a vu comment on pouvait accélérer le tout. Ç'a été plus long que d'habitude, tout près de 40 mois de travail, mais vu l'investissement que ça implique, ce n'est pas le genre de décision que l'on prend à la légère. » Un projet porteur pour la CMM Le projet sera porteur pour les 82 municipalités comprises dans la CMM. Au total, 30 % d'entre-elles sont à l'extérieur de l'Île de Montréal. «Les raisons qui expliquent pourquoi Google a choisi de venir à Beauharnois ne sont pas anodines, insiste-t-il. Google dit à la planète qu'il y a de l'énergie propre et renouvelable à cet endroit. La compagnie a conclu que c'était un très bon endroit pour construire son centre de données qu'elle souhaite carboneutre d'ici 2030. Pour l'ensemble de la Communauté métropolitaine de Montréal, ça relance le fait que ce sont des critères de développement importants. » Montréal International est le levier pour soutenir les communautés qui veulent attirer des investisseurs. M. Paquet juge que toutes les municipalités ont quelque chose à offrir. Le lien avec Beauharnois est fort depuis l'implantation d'OVH en 2012. «Claude Haineault, qui était alors le maire, venait de perdre des milliers de jobs et il est venu nous voir pour savoir quoi faire, mentionne le pdg de Montréal International. On a développé une stratégie avec ce que la Ville avait à offrir et on est parti à la chasse. » Ce qui va devenir difficile pour Beauharnois, c'est la rareté des terrains. La CMM également manque de terrains à offrir. Stéphane Paquet soutient qu'en plus d'attirer des nouveaux joueurs dans l'économie de la CMM, Montréal International a le rôle de s'assurer du réinvestissement des entreprises existantes dans la communauté. Une place de choix au Québec Google s'est installée au Québec en 2004. À la sortie de la pandémie, on prévoit qu'elle emploiera 1000 personnes à Montréal. L'ajout d'un centre de données à Beauharnois confirme que le Québec est une place de choix pour le géant informatique. «L'entreprise a une masse critique d'investissements dans le grand Montréal; au bureau chef, ça pourrait donner des envies de grossir, spécule M. Paquet. La CMM pourrait être là pour d'autres projets. » (Pour plus de nouvelles économiques, consultez le https://infodaffaires.com/)

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous