L’artiste Chloé Beaulac reçoit le Prix relève Culture Montérégie – La Fabrique culturelle

L’artiste Chloé Beaulac reçoit le Prix relève Culture Montérégie – La Fabrique culturelle

La lauréate Chloé Beaulac et la finaliste Geneviève Cadieux-Langlois, entourées par les représentants de Culture Montérégie et de Télé-Québec Estrie-Montérégie

Crédit photo : Valérie Provost – Gracieuseté

L’artiste multidisciplinaire de Longueuil Chloé Beaulac s’est vu remettre le Prix relève Culture Montérégie – La Fabrique culturelle, le 27 mars.

Ce prix, assorti d’un montant de 1000$ et de la réalisation d’une capsule vidéo par La Fabrique culturelle, vient souligner l’excellence de son travail et l’appuyer dans la poursuite de son parcours artistique.

Les membres du jury ont été séduits par le travail de Chloé Beaulac, qui traite de sujets impliquant une solide recherche sur «la place de l’humain dans la nature et dans l’histoire».

Chloé Beaulac les a touchés par «les images fortes qu’elle propose, empreintes d’une grande sensibilité». Ils soulignent également son engagement auprès des jeunes de sa région, avec qui elle s’investit dans un travail à long terme.

Bachelière des beaux-arts de l’Université de Concordia en 2010, spécialisation en arts imprimés, Chloé Beaulac a présenté son travail dans plusieurs expositions au Canada, aux États-Unis et à l’international. Sa plus récente exposition solo, La dérive, peut encore être visitée au Centre d’exposition de Val-David. Ses œuvres se trouvent dans plusieurs collections privées et publiques au Québec et à l’international, dont celles de la Banque Nationale, de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), de la Ville de Longueuil et de la Ville de Saint-Lambert. Elle a reçu de nombreux prix pour ses créations, dont le prix Télé-Québec de la 9e Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières, en 2015. Elle a reçu plusieurs mentions de distinctions pour ses œuvres, dont le Printmaking National Award de Open Studio et le prix Albert-Dumouchel de ARPRIM. Elle a aussi été finaliste des deux dernières années du Prix relève Culture Montérégie – La Fabrique culturelle.

Les deux autres finalistes au Prix relève Culture Montérégie – La Fabrique culturelle sont Émile Bilodeau, auteur-compositeur-interprète, et Geneviève Cadieux-Langlois, artiste pluridisciplinaire, tous deux de Longueuil. À 21 ans à peine, Émile Bilodeau a déjà reçu plusieurs reconnaissances pour son travail artistique, notamment celles de Révélation chanson de Radio-Canada et du Félix Révélation de l’année en 2017. Les membres du jury ont reconnu en Émile un artiste au talent indéniable qui ose, dérange et ouvre les horizons.

Diplômée en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal et détentrice d’un brevet d’enseignement, Geneviève Cadieux-Langlois développe une pratique pluridisciplinaire en performance, installation sculpturale et art imprimé. Les membres du jury ont été impressionnés par son souci de transmission: « elle travaille ici, pour ici, avec des gens d’ici».

Ils ont ainsi souligné son engagement remarquable envers la Montérégie. (S.L.)

Rens.: www.lafabriqueculturelle.tv

(Source: Culture Montérégie)

Poster un Commentaire

avatar