Le 11 août 1953

Le 11 août 1953
La maison de la rue Saint-Georges (Photo : Gracieuseté)

Si vous vous souvenez, vous avez près de 70 ans! Bravo! Ce jour-là, les rues de Jacques-Cartier n’étaient pas asphaltées et l’avion des Forces Armées avait décollé de Saint-Hubert pour son vol expérimental.

Un problème est survenu et il a dû retourner à la base. En revenant, il est passé juste au-dessus de mon grand-père, M. Hainault, qui demeurait sur la rue Saint-Georges, près du boulevard Nobert.

Il était sur son garage et réparait une entrée d’eau. Il a regardé au ciel, a regardé au-dessus de sa tête et est tombé sur le dos. L’avion était si bas qu’il se croyait visé. Mais il n’en était rien. Il nous a conté cet épisode si longtemps.

L’avion CF-100 s’est écrasé entre les rues Marmier et Westgate près du boulevard Nobert en rasant deux résidences et en faisant cinq morts (Pierre, Colette et Normand Lavoie – enfants d’Omer Lavoie); au moment des funérailles, l’épouse d’Omer Lavoie était toujours à l’hôpital. Le pilote et le navigateur ont aussi perdu la vie.

Dans l’autre résidence écrasée, celle de M. Émilien Fournier, ce sont les deux enfants de  Marcel Bourassa, Michel et Ginette, qui sont décédés. Le service eut lieu la semaine suivante à l’église Saint-Jean-Vianney et les personnes étaient jusque dehors, sur la rue Saint-Georges, en gravier. Les funérailles furent célébrées par le RP Serge Lefebvre devant une église bondée.

Rappelez-vous. Il n’y avait pas de télévision pour les gens à l’extérieur et la chapelle était pleine. C’était juste à côté de la résidence de M. Gagnon, le bedaud et tout près des écoles Lambert-Closse et Élisabeth Moyen.

Jean-Guy Campeau

Ancien résident de Ville Jacques-Cartier

Bénévole à la Société historique et culturelle du Marigot

Si vous vous rappelez cette période, ou si vous avez des histoires à nous raconter, ou même des photos, n’hésitez pas à les faire parvenir à la Société historique et culturelle du Marigot, à l’adresse shm@marigot.ca. Dans le cadre du projet Nos aînés ont une histoire à partager de la Société historique et culturelle du Marigot, financé par le Programme Nouveaux horizons pour les aînés (PNHA), des bénévoles aînés contacteront des personnes âgées pour échanger au sujet de Ville Jacques-Cartier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Hélène
Hélène
1 jour

Mr Hainault était mon arrière grand-père. Un homme exceptionnel.