Le caucus du Bloc québécois en isolement

Le caucus du Bloc québécois en isolement
(Photo : Le Courrier du Sud - Archives)

L’ensemble du caucus du Bloc québécois a dû se placer en isolement préventif après qu’un employés du cabinet du chef Yves-François Blanchet ait reçu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19.

Chacun des élus passera un test de dépistage et respectera les directives de la santé publique.

«Soyez assurés que nous prenons très au sérieux cette situation», a souligné par communiqué la porte-parole du Bloc québécois, Carolane Landry.

L’ensemble des membres du caucus pourront toutefois poursuivre leurs activités en mode virtuel.

Sur sa page Facebook, le député de Longueuil-Saint-Hubert Denis Trudel a affirmé n’avoir aucun symptôme mais confirme qu’il se placera en isolement jusqu’en l’obtention du résultat du test de dépistage.

Le député de Montarville Stéphane Bbergeron a fait de même et subira un test de dépistage.

«Je crois qu’il importe d’abord de préciser que le risque, concernant les 32 députés et les membres du personnel de l’aile parlementaire du Bloc Québécois, est à peu près nul, a-t-il toutefois précisé par voie de communiqué. Aucun autre employé, ni aucun député s’étant trouvé en présence de cet employé, le 8 septembre, n’a présenté le moindre symptôme depuis. […] Toutes les mesures avaient été prises pour minimiser les contacts et, donc, les risques de transmission; le port du masque était obligatoire, sauf lorsque nous étions assis, alors qu’une distance de 2 mètres nous séparait invariablement des personnes les plus proches.»  (A.D.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des