Le cégep Édouard-Montpetit lauréat d’un prix en santé

Le cégep Édouard-Montpetit lauréat d’un prix en santé
(Photo : Gracieuseté)

Le cégep Édouard-Montpetit a obtenu la troisième place aux Prix Distinction de Groupe Entreprises en santé, dans la catégorie Habitudes de vie et gestion du stress.

Ayant toujours à cœur la santé et le bien-être de son personnel et de ses étudiants, cette reconnaissance démontre l’engagement de l’établissement face à ces enjeux stratégiques qui font partie intégrante de sa culture organisationnelle.

De concert avec la direction, le comité Un Cégep à notre santé! met en œuvre un plan de travail qui tient compte des besoins, des ressources et des priorités en matière de santé au Cégep. Ce comité de travail, formé de membres du personnel issus de différents corps d’emploi et ayant notamment une expertise en santé mentale, en environnement et en santé physique, évalue également les activités et les interventions proposées.

Au Cégep, les occasions d’amélioration de ses habitudes de vie sont multiples pour l’employé. En plus des activités institutionnelles à sa disposition, telles La Bougerie, organisée par le Département d’éducation physique, et la Journée plein air, le personnel bénéficie de grandes installations pour bouger, notamment au Centre sportif.

Il y a un an, le Cégep a lancé le Plan annuel de perfectionnement institutionnel (PAPI), qui offre un large éventail de formations à tout le personnel sous trois thèmes: Milieu de vie sain, Milieu de vie sécuritaire et Développement professionnel du personnel.

Le projet «bureaux actifs» s’inscrit aussi dans l’amélioration des saines habitudes de vie en offrant des accessoires ou du mobilier pour limiter la sédentarité des employés et des étudiants.

Finalement, toute la communauté bénéficie des actions du comité Cégep vert qui a à cœur l’amélioration du milieu de vie, en cohésion avec la Politique de développement durable.

«Assurer la mise en place de pratiques organisationnelles favorables à la santé globale de nos employés à travers diverses mesures d’intervention constitue une priorité au Cégep», affirme directeur des ressources humaines René Dolce.

Sur la photo, on aperçoit le directeur des Affaires étudiantes et communautaires et directeur des communications par intérim Jasmin Roy; la régisseuse Linda Roussel; et l’analyste à la Direction des ressources humaines William Thivierge Uhel, lors de la remise du prix.

(Source: Cégep Édouard-Montpetit)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des