Actualités
Culture

Le Collège Durocher en préparation pour une nouvelle Symphonie pour la jeunesse

le jeudi 09 mars 2023
Modifié à 11 h 25 min le 10 mars 2023
Par Ali Dostie

adostie@gravitemedia.com

Une répétition au collège Durocher, en 2019. (Photo: Le Courrier du Sud − Archives)

Le Collège Durocher Saint-Lambert remet sur les rails le concert Symphonie pour la jeunesse en ralliant 125 musiciens et 180 choristes sur la scène de la Maison symphonique de Montréal, le 7 mai. L’événement-bénéfice aidera la Fondation du Centre jeunesse de la Montérégie à outiller ses jeunes passionnés d’art.

Les musiciens et choristes rendront hommage à la musique du cinéma québécois, pour ensuite s’attaquer au répertoire du compositeur Stéphane Venne. 

Joël Arsenault, chef d’orchestre de l’Orchestre symphonique des jeunes de l’Arthémuse du collège Durocher, ne cache pas que l’une des visées du concert est de faire connaître le répertoire francophone aux jeunes. 

«Ils commencent à connaître et aimer le répertoire de Stéphane Venne, témoigne l’enseignant en musique. Bien souvent, ils connaissent ses œuvres sans savoir qu’elles sont de lui. Je leur faisais remarquer que durant les publicités du Bye bye cette année, on entendait deux de ses chansons!»

Bien qu’ils soient d’une génération moins branchée à la télévision, plusieurs jeunes musiciens connaissaient aussi déjà bien Marie-Élaine Thibert, qui sera soliste invitée au concert. Ils auront l’occasion de faire davantage connaissance, lors d’une rencontre avec la chanteuse le 15 mars. 

Les 25 et 26 mars, le collège Durocher deviendra le lieu des répétitions des artistes de la Symphonie pour la jeunesse. Il accueillera de 200 à 300 musiciens et choristes, et Marie-Élaine Thibert et Stéphane Venne y seront.

Des musiciens du Collège Mont-Sacré Cœur de Granby, du Collège Regina Assumpta, de l’Externat Mont-Jésus-Marie, du Pensionnat Saint-Nom-de-Marie, des élèves de 6e année de l’école primaire Saint-Joseph à Montréal, ainsi que des membres des Choristes du Grand Montréal seront mis à contribution au concert, en plus des élèves de secondaires 1 à 5 et quelques anciens de l’Arthémuse. 

Une dizaine de musiciens de l’Orchestre métropolitain se joindront aussi à eux.

Jeunes artistes

C’est la deuxième année que le concert-bénéfice vise à soutenir la Fondation du Centre jeunesse de la Montérégie. En 2019, près de 25 000$ avaient été récoltés.

Les fonds amassés iront au Projet Découverte qui, depuis 2021, offre des activités artistiques à des jeunes aidés par la DPJ.

«Les sous servent à des activités en art, à l’achat d’instruments de musique, à offrir des cours d’arts plastiques ou encore de danse», avance M. Arsenault, qui y voit l’un des objectifs importants derrière la tenue de ce concert.
Sans compter celui de permettre à de jeunes musiciens et choristes de se produire dans la magnifique Maison symphonique.

La soirée sera animée par la comédienne Linda Johnson. 

Dernières nouvelles