Le CS Saint-Hubert satisfait de sa saison 2019

Le CS Saint-Hubert satisfait de sa saison 2019
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Texte de Nicholas Pereira, stagiaire

Le CS Saint-Hubert a connu la meilleure saison de son histoire lors de la dernière campagne de la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ), présentant une fiche de 7 victoires, 3 nulles et 6 défaites.

«Notre objectif était de faire mieux qu’en 2018, affirme l’entraîneur-chef du club François Bourgeais. Nous y sommes parvenus et il s’agit d’un autre pas dans la bonne direction.»

L’équipe a récolté 24 points, ce qui lui a permis de terminer au 5e rang du circuit, et ce, malgré plusieurs joueurs blessés.

Homogénéité offensive

«Nous n’avons pas été épargnés, poursuit M. Bourgeais. Nous avons dû faire preuve d’adaptation et certains joueurs ont eu plus de temps de jeu que ce qui était prévu.»

L’homogénéité offensive a aidé la formation tout au long de la saison. Un total de 14 buteurs différents ont marqué au moins une fois pour le CS, ce qui représente un sommet dans la PLSQ.

«Nous avons amélioré notre manière de jouer pour être plus efficaces, précise l’entraîneur-chef. Nous avons vu une évolution et il faudra se concentrer pour conserver ces acquis.»

Viser les demi-finales

La formation de la Rive-Sud se concentre désormais sur la Coupe PLSQ, qui a débuté le 14 septembre.

Dans le cadre de ce tournoi, les neuf équipes du circuit sont divisées en trois groupes. Les premiers de chaque groupe et le meilleur deuxième obtiendront leur laissez-passer pour les demi-finales.

Le 14 septembre, le CS Saint-Hubert a remporté son premier match de la compétition par la marque de 2 à 0 face au CS Longueuil. Plusieurs joueurs de niveau universitaire n’ont pas participé à la rencontre puisqu’ils ont déjà joint l’équipe de leur école respective.

«Nous avons dû trouver des solutions pour les remplacer, explique François Bourgeais. Ces changements tactiques nous ont souri face à une jeune formation comme Longueuil.»

Le prochain match, qui aura lieu le 28 septembre à 16h, au cégep Montmorency, opposera les Hubertins au CS Fabrose.

«Ce sera tout un défi et nous voudrons éviter d’encaisser [trois buts] comme la dernière fois que nous les avons affrontés.»

Une victoire permettrait au CS de se qualifier directement pour les demi-finales et éviter de dépendre des autres formations afin d’accéder au carré d’as.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des