Le Fablier célèbre la Journée de l’alphabétisation familiale

Le Fablier célèbre la Journée de l’alphabétisation familiale
(Photo : Robert Côté - Le Courrier du Sud)

Le Fablier, une histoire de familles, organisme d’alphabétisation familiale pour les parents et leurs enfants de 0 à 12 ans, a accueilli dans ses locaux une cinquantaine de parents et leurs enfants, le 29 janvier, pour souligner la Journée de l’alphabétisation familiale célébrée deux jours plus tôt.

Les participants ont eu la chance de vivre un agréable moment en famille par l’entremise d’activités amusantes et enrichissantes autour de la lecture.

La journée a également été l’occasion de présenter le conte pour enfants écrit l’automne dernier par un groupe de parents de l’organisme, dans le cadre des ateliers de lecture et d’écriture. Le conte a été remis sous forme de petit livre à toutes les familles présentes.

L’écriture de ce conte a amené les parents à vivre une expérience positive autour de l’écrit.

«Cela m’a permis de participer à une création de groupe, à me dépasser et à m’exposer, témoigne une participante. Je suis fière de l’avoir fait.»

En plus d’écrire une histoire collective pour enfants, le conte a été mis en scène et présenté par les parents aux enfants lors de la grande fête de Noël du Fablier.

«Je suis fière de moi, souligne une autre participante. Ç’a été du gros travail d’écriture et jouer était demandant, mais j’ai adoré et mon fils a aimé l’histoire.»

Comme il s’agit d’une histoire d’hiver et donc toujours d’actualité, le conte a inspiré le thème et les activités au Fablier pour la Journée de l’alphabétisation familiale.

Malheureusement, l’analphabétisme est une réalité encore beaucoup trop présente puisque plus d’un million de personnes de 16 à 65 ans au Québec éprouvent de grandes difficultés avec l’écrit1.

«Pour nous, cette journée est primordiale pour sensibiliser la population à l’importance de la prévention de l’analphabétisme et pour encourager toutes les familles à consacrer un moment à des activités d’alphabétisation en famille, favorisant le désir d’apprendre», a souligné la coordonnatrice du Fablier Sonia Desbiens.

(Source: Le Fablier)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des