Le fédéral veut faciliter l’achat d’une première propriété

Par Stagiaire
Le fédéral veut faciliter l’achat d’une première propriété
La député de Brossard–Saint-Lambert Alexandra Mendès (Photo : Nicholas Pereira – Le Courrier du Sud)

IMMOBILIER. La député de Brossard–Saint-Lambert Alexandra Mendès a annoncé les détails de l’incitatif à l’achat d’une première propriété, le 3 septembre, au lendemain du lancement du nouveau programme fédéral.

«Il sera plus abordable pour les jeunes d’acheter leur première maison, assure Mme Mendès. L’incitatif réduira leur versement hypothécaire sans faire augmenter la mise de fond requise.»

Un incitatif de 5% peut être fourni pour l’achat d’une maison déjà existante. Celui-ci peut aussi être doublé (10%) lors de la construction d’une habitation neuve. La réduction des mensualités hypothécaires peut atteindre 286$. L’acheteur devra rembourser le montant d’incitatif après 25 ans ou à la vente de la propriété.

Pour en bénéficier, le revenu annuel du ménage ne devra pas dépasser 120 000$.

Assurer une diversité

La députée fédérale croit que ce programme pourra aider les jeunes familles à s’établir dans la circonscription de Brossard–Saint-Lambert, où les coûts d’obtention d’une habitation ont augmenté au cours des dernières années.

«C’est devenu difficile pour les jeunes familles, mais l’incitatif devrait les aider, affirme-t-elle. Il nous permettra aussi d’assurer une certaine mixité pour que nos quartiers soient un reflet de notre société.»

Le gouvernement du Canada, qui a affecté 1,25 milliard de dollars sur trois ans à ce programme, croit que l’incitatif bénéficiera à 100 000 familles canadiennes.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des