Le football civil et scolaire réunis le temps d’une pratique

Le football civil et scolaire réunis le temps d’une pratique
(Photo : Gracieuseté)

Texte de Julien Rancourt, stagiaire

L’équipe pee wee des Packers de Greenfield Park et l’équipe cadet du collège Durocher Saint-Lambert ont organisé une première pratique de football conjointe entre le milieu civil et scolaire, le 24 septembre.

«Ça ne s’est jamais vu auparavant, le scolaire et le civil qui pratiquent sur le même terrain. Ce sont deux mondes qui ne se parlent normalement pas», affirme le responsable du programme de football du collège Durocher Saint-Lambert Richard Vaillant.

Les pourparlers se sont entamés environ une semaine avant l’évènement entre M. Vaillant et le vice-président aux opérations football senior des Packers Kyle Duclos.

Partenariat

Un des buts de cette pratique conjointe est de permettre aux jeunes joueurs de s’entraîner de manière plus compétitive qu’à l’habitude.

«Avoir des pratiques où les jeunes sont en situation de match, contre un adversaire qui n’est pas ton ami, ça fait voir un peu l’adversité», affirme Richard Vaillant.

Les Packers voient aussi cette pratique d’un bon œil.

«Il y a cette mentalité un peu dépassée comme quoi le civil et le scolaire ne peuvent pas fonctionner ensemble, explique le président des Packers Richard Bagordo. Le partenariat consiste à utiliser les ressources des deux côtés pour pouvoir faire développer les jeunes et le football en général, pour justement changer cette mentalité.»

Temps de pratique

En comparaison avec d’autres équipes civiles avec lesquelles ils compétitionnent sur l’île de Montréal, les Packers ont moins souvent accès à leur terrain. Cette initiative avec le collège Durocher Saint-Lambert leur permet également d’augmenter leur nombre d’heures de pratique par semaine.

«Ce que ça nous permet, c’est d’optimiser complètement le temps de pratique qu’on a en mixant nos joueurs avec d’autres jeunes», indique Richard Bagordo.

Devant le succès de cette pratique conjointe, il semble que les deux milieux soient enclins à ce que l’évènement se reproduise.

«Les parents et les jeunes ont adoré l’expérience. Je pense que c’est quelque chose qui va se reproduire», affirme Richard Vaillant.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Jean-François Boivin Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jean-François Boivin
Guest
Jean-François Boivin

Vous pourriez peut être aussi parler des Rebelles AAA de st-Hubert qui on finit 1er au classement général de lAQBFL et qui sont en route pour la coupe d’or