Saint-Lambert sous enquête

Photo de Philippe Lanoix-Meunier
Par Philippe Lanoix-Meunier
Saint-Lambert sous enquête
Le maire de Saint-Lambert Pierre Brodeur (Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation Andrée Laforest a récemment demandé qu’une enquête soit menée sur Saint-Lambert, après que le maire ait embauché une firme externe pour interroger des élus après la fuite d’informations dans Le Journal de Saint-Lambert, en juillet.

À LIRE ÉGALEMENT: Divulgation d’informations confidentielles: Saint-Lambert veut identifier les sources

«Tous les membres du conseil municipal ont reçu des mises en demeure de la part d’un tiers lésé à la suite de la publication d’articles contenant des informations confidentielles. Ces incidents m’obligent en tant que maire à prendre les responsabilités qui s’imposent pour y mettre une fin», avait alors indiqué M. Brodeur.

«Je tiens à rassurer la population que nous avons confié cette enquête à une firme spécialisée et qu’elle a été réalisée avec la plus grande discrétion et beaucoup de rigueur, a-t-il ajouté. Les conclusions de l’enquête resteront confidentielles. Le rapport sera remis directement par la firme d’avocat au dossier à la Commission municipale du Québec qui pourra l’analyser et intervenir, le cas échéant.»

Le Commissaire à l’intégrité municipale et aux enquêtes du gouvernement du Québec enquêtera afin de déterminer si le maire a enfreint la loi en agissant ainsi.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des