Le présumé agresseur Dominic Lorion aurait fait deux autres victimes

Photo de Philippe Lanoix-Meunier
Par Philippe Lanoix-Meunier
Le présumé agresseur Dominic Lorion aurait fait deux autres victimes
Dominic Lorion (Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Le présumé agresseur Dominic Lorion a été de nouveau arrêté mercredi matin après que deux nouvelles victimes potentielles se soient manifestées. Il a comparu le jour même au palais de justice de Longueuil pour faire face à des accusations d’agression sexuelle et d’exploitation sexuelle.

Selon la porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ) Ingrid Asselin, les faits reprochés à l’accusé seraient survenus entre le 20 et le 21 janvier 2018 à Saint-Constant et entre le 1er mai et le 30 juin 2018 à Candiac. L’une des deux victimes serait mineure.

À LIRE ÉGALEMENT :

L’homme de 25 ans a été arrêté une première fois par la Régie intermunicipale de police Roussillon le 8 novembre 2018 pour des gestes à caractères sexuels. Il a été accusé d’agression sexuelle alors qu’il était en situation d’autorité et de leurre informatique, pour des événements qui seraient survenus en Montérégie entre mai et septembre 2018. Lorion avait été remis en liberté sous certaines conditions en attendant son procès.

Le résident de Candiac était professeur d’art dramatique à l’école secondaire Louis-Philippe-Paré à Châteauguay durant l’année scolaire 2017-2018 et était à l’emploi de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries jusqu’en juin 2018. Lorion a également été à l’emploi de la Commission scolaire Marie-Victorin d’août à septembre 2018. Il a depuis été démis de ses fonctions.

L’accusé devrait être de retour en cour la semaine prochaine.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des