Actualités
Achat local

Le prêt-à-emporter s’invite dans les cabanes à sucre

jeudi le 25 février 2021
Modifié à 10 h 33 min le 24 février 2021
Par Mario Pitre
La saison des sucres est à nos portes. Comme pour les restaurants, les restrictions liées à la pandémie forcent plusieurs propriétaires de cabane à sucre à opter pour les menus prêts-à-apporter. Plusieurs dans la région ont en effet choisi d’offrir l’opportunité aux amateurs de produits de l’érable d’aller chercher sur place les différents produits issus du menu traditionnel : sirop, oreilles de crisse, jambon à l’érable et autres. Certains ont déjà adapté leurs sites web en conséquence, d’autres suivront assurément dans les premières semaines de mars.

Ma Cabane à la maison

Par ailleurs, certaines érablières ont choisi de joindre la campagne promotionnelle Ma cabane à la maison mise de l’avant par l’Association des salles de réception et érablières du Québec (ASEQC). Dans un communiqué, la présidente de l’ASEQC, Stéphanie Laurin, déclare que l’objectif du projet est de « sauver la tradition des sucres pour que nous puissions nous rassembler à nouveau dans ces lieux festifs, l’an prochain. Nos cabanes à sucre sont au bord de la faillite et si nous ne faisons rien, 75% d'entre elles risquent de disparaître. » La plateforme https://www.macabanealamaison.com est accessible partout au Québec et couvre 196 points de cueillette et permettant aux consommateurs de commander des boîtes gourmandes. [caption id="attachment_108703" align="alignnone" width="444"] https://www.macabanealamaison.com/[/caption] Chacune des cabanes participantes a élaboré un menu composé de produits locaux à 90% et utilise des contenants et des emballages entièrement recyclables et fabriqués au Québec. Les boîtes gourmandes peuvent aussi être récupérées dans les épiceries participantes, notamment les supermarchés Métro de la région. De plus, les personnes ayant commandé une boîte gourmande peuvent visionner un spectacle exclusif, webdiffusé et incluant la participation du duo 2Frères, de Daniel Boucher, Yves Lambert et Guylaine Tanguay. Dans un élan de solidarité, la députée bloquiste de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille, a aussi lancé un appel aux consommateurs de la région à profiter allégrement de la présente saison des sucres et encourager les producteurs de la région. « C’est une saison critique pour nos érablières qui ont été laissées à elles-mêmes depuis le début de la pandémie », a fait valoir Claude DeBellefeuille.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles