Le Réseau écocitoyen de Saint-Lambert souhaite encourager la mobilité durable

Le Réseau écocitoyen de Saint-Lambert souhaite encourager la mobilité durable

Au total, 55% des répondants ont indiqué se rendre à pied à la gare du train de banlieue de Saint-Lambert.

Crédit photo : Gabriel Pelletier

ENVIRONNEMENT. Le Réseau écocitoyen de Saint-Lambert souhaitait connaître les moyens de transport qu’utilisent les usagers du train de banlieue pour se rendre à la gare. Un total de 200 usagers de la ligne Mont-Saint-Hilaire ont répondu au sondage réalisé le 8 mai. Les résultats obtenus ont permis de proposer des pistes de solution pour encourager la mobilité durable.

«On voulait aller chercher le pouls des Lambertois et de l’usage de la gare»,  indique la présidente du Réseau écocitoyen Maude Lecourt.

Au total, 55% des répondants ont affirmé se rendre à la gare à pied, tant en été qu’en hiver, tandis que 22% ont dit y accéder en voiture, 5% en autobus, 5% en vélo et 8% en covoiturage.

L’idée du sondage est née alors que le Réseau écocitoyen avait entendu parler d’un projet d’agrandissement d’un stationnement incitatif situé à proximité de la gare de Saint-Lambert, entre le magasin Rona et la rue Mercier.

«Nous avons eu vent de ça; nous avons donc fait des démarches auprès du conseil municipal pour savoir si c’était vraiment nécessaire parce que la majorité des voitures qui viennent sont de l’extérieur de Saint-Lambert. Notre sondage a confirmé ces dires», affirme Maude Lecourt.

Rappelons qu’en 2017, une enquête effectuée par exo dénombrait 589 utilisateurs du train résidant à Saint-Lambert; l’échantillon de 200 répondants au sondage est donc assez représentatif.

Des solutions
Le projet d’agrandissement du stationnement proposé par exo a finalement été refusé par la Ville. Malgré tout, les résultats et commentaires retenus lors du sondage ont fait naître des recommandations visant à encourager la mobilité durable dans la municipalité. Mme Lecourt les a déposées au conseil lors de la séance du 11 juin.

Parmi ces pistes de solutions, le Réseau écocitoyen propose que soit installé à la gare un abri sécuritaire contre le vol et les intempéries pour favoriser l’utilisation du vélo. Lors de la séance du 3 juillet, le maire Pierre Brodeur a annoncé que le Réseau de transport de Longueuil (RTL) avait fait une demande en ce sens à exo.

Pour inciter l’utilisation de l’autobus, le Réseau écocitoyen propose que les horaires des autobus du RTL soient synchronisés avec ceux des trains et qu’un abribus soit installé des deux côtés de la rue Victoria.

Il suggère aussi de mettre en place un projet pilote de navettes pour l’hiver, lesquelles desserviraient certains quartiers et dont la tarification serait incluse dans les titres TRAM (train, autobus et métro).

L’ajout de places réservées au covoiturage dans le stationnement fait aussi partie des propositions.

Poster un Commentaire

avatar