Les Canadiens revisités

Les Canadiens revisités

En quelques mots

Le temple des glorieux, voilà l’exposition que propose l’artiste Arthur Desmarteaux à la Maison de la culture de Longueuil. L’exposition se veut un hommage innovant à l’équipe de hockey. L’artiste décrit l’histoire du Québec à travers celle du Canadien et des œuvres inspirées du pop art, de mosaïques, de publicités et bien plus encore!

Diversité des œuvres

L’exposition, développée dans trois pièces différentes, présente des montages photos, des peintures et des mosaïques inspirés de différents styles d’art comme le pop art, l’art contemporain et les caricatures. Les BD, les publicités et l’actualité font aussi partis de ses inspirations.

Arthur Desmarteaux arrive à faire un lien entre la religion et les joueurs du Canadien. De plus, des personnalités influentes sont insérées à l’intérieur des peintures. Son travail pourrait être qualifié d’audacieux et de non-conventionnel. Les masques de gardien de but peints sont un des éléments présentant les différentes évolutions dans l’histoire du hockey.

L’histoire à travers le Canadien

L’œuvre intitulée La ville est hockey ou la grande messe des fidèles ressemble a du n’importe quoi au premier coup d’œil, mais en la regardant plus longtemps, on s’aperçoit qu’elle représente bien ce qui s’est produit en 2010 lors de la manifestation que les partisans des Canadiens ont fait après la défaite cuisante de leur équipe.

Aussi, les différentes publicités sur les bandes ou sur la coupe Stanley représentent bien celles de l’époque. Du Coke à Miller, le portrait de la consommation à l’époque de Maurice Richard était complet.

L’exposition se déroule du 27 mars au 18 mai.

François Lépine-Cossette et Janie-Katherine Strasbourg, Programme Jeunes Explorateurs d’un jour

Poster un Commentaire

avatar