Les Lou: faire rire un public en chair et en os

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Les Lou: faire rire un public en chair et en os
Stéphane Paquin et Pierre-Luc Beaucage (Photo : Ali Dostie - Le Courrier du Sud)

Le 22 juin a eu lieu le premier spectacle du diffuseur Les Lou à la salle Fenplast du collège Charles-Lemoyne, à Longueuil. C’est aussi dans cette salle que, pour la première fois depuis la pandémie, des humoristes sont montés sur scène et ont fait rire un public devant eux en chair et en os. Les deux entrepreneurs Pierre-Luc Beaucage et Stéphane Paquin ne manquent pas d’ambition pour ce qu’ils appellent leur «jouet»; un jouet «sérieux».

«On s’est positionné avec quelque chose qui est nouveau pour tout le monde. La salle va être connue pour ça. Notre salaire, c’est un peu ça», témoigne Pier-Luc Beaucage qui, avec son acolyte, s’investit sans compter les heures.

En entrant dans le lieu, on pourrait croire à une salle de spectacle normale: des tables disposées en formule cabaret, une ambiance chaleureuse créée notamment par les guirlandes d’ampoules accrochées au haut plafond, un bar derrière, une petite scène devant.

Pourtant, deux mètres séparent chacune des tables de la salle qui, malgré sa capacité de 120 personnes, n’accueille actuellement que de 38 à 42 spectateurs. Du ruban adhésif orange délimite un corridor de circulation.

La salle Fenplast

«Au début, on a été très précautionneux. On en a fait plus que moins. Il y avait plus que deux mètres entre les tables», évoque Stéphane Paquin.

«Tu ne veux pas être celui qui se plante. Tu as juste une chance de faire bonne impression», ajoute Pier-Luc Beaucage.

Après quelques représentations, les deux «Lou» – Pilou et Tilou, de leurs surnoms – n’hésitent pas à affirmer que tout se déroule très bien. «Ça l’air pire que c’est», fait remarquer M. Beaucage.

Au moment de réserver leur billet, les clients doivent indiquer le nombre de cellules familiales qu’ils forment et seront placés en conséquence dans la salle. Une liste de directives est envoyée par courriel. Pour le moment, le masque est fortement recommandé lors des déplacements. Environ 80% des spectateurs le portent.

Les affichettes rappelant les consignes sanitaires sont apposées sur les tables. «Rien n’est laissé au hasard, mais on essaie de faire quelque chose de sympathique. On ne voulait pas de grandes affiches sur les murs, explique Pier-Luc Beaucage. Là, c’est discret, mais dans ta face.»

Les rires en direct

Le travail de désinfection de la salle, entièrement assuré par les deux entrepreneurs, s’étend jusqu’aux loges et au matériel de scène que manipulent les humoristes. Chacun a son micro, son pied de micro, son tabouret, etc.

Malgré la salle plus clairsemée qu’elle ne le devrait, il semble que les humoristes soient satisfaits du résultat.

«On nous dit que ça ne paraît pas trop que la salle n’est pas pleine, relate M. Paquin. Ils sont juste contents d’entendre des rires live. C’est trippant.»

Un projet bien personnel

Depuis 2018, Les Lou présentent des spectacles d’humour à Boucherville. Ils cherchaient un deuxième lieu, plus grand notamment, afin de créer une autre programmation d’humour sur la Rive-Sud.

Tous deux sont bien connus dans le milieu de l’humour; ils y travaillent depuis 20 ans. Stéphane Paquin, entre autres projets, est sonorisateur et directeur technique sur la tournée de Louis-José Houde. Pierre-Luc Beaucage est directeur de tournée, éclairagiste et concepteur.

«Ça fait des années que l’on dit qu’on veut notre salle. Ça revenait toujours dans une discussion à trois heures du matin», rigole-t-il.

Le choix de la salle du collège Charles-Lemoyne a fini par s’imposer.

«On avait déjà fait des shows bénéfices ici, on est des ambassadeurs du Collège. Un moment donné, on a eu une épiphanie!»

N’eut été de la pandémie, l’humoriste Neev aurait lancé le bal en mai. On connaît la suite.

Mais lorsque Groupe Phaneuf cherchait un lieu de diffusion en juin pour son Projet Parallèle, Les Lou ont levé la main.

À cette série de spectacles mettant en vedette divers humoristes – Patrick Groulx et Adib Alkhalidey, entre autres – et qui revient régulièrement au calendrier s’ajoutent L’Actu à Louis T. ainsi que Ça fait une place pour rire, consacré à la relève et aux numéros de rodage.

Programmation complète: leslou.com.

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Danielle Bertrand-Poirier Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Danielle Bertrand-Poirier
Guest
Danielle Bertrand-Poirier

WOW! FÉLICITATIONS!!!
BONS SUCCÈS!!!😀