L’histoire des sciences, illustrée et accessible à tous

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
L’histoire des sciences, illustrée et accessible à tous
Les auteurs Justin Marleau et Justine Bell, en compagnie de l’illustrateur Alexandre Bustamante (au centre), au Salon du livre de Montréal (Photo : Gracieuseté)

Deux professeurs, dont l’une du collège Champlain de Saint-Lambert, ont récemment publié Sketches of the History of Science (Esquisses de l’histoire des science), un livre illustré destiné aux étudiants de niveaux universitaire et collégial en histoire et civilisations… et à tous les curieux de science.

L’ouvrage de 250 pages – et 450 illustrations – ratisse large et touche à plusieurs disciplines: de la philosophie de la science («qu’est-ce que la vérité?») à la période d’avant la révolution scientifique, en passant par les Lumières et Galilée.

Il déchiffre également des notions de la physique, de Newton à Einstein, ainsi que des notions de chimie, et aborde l’évolution de Darwin. Entre autres.

Le manuel paru aux éditions CCDMD aide ainsi à apprivoiser les fondements philosophiques de la science, dans un style d’écriture accessible.

Multidisciplinarité

Sketches of the History of Science est le fruit de quatre ans de travail et de beaucoup de recherche par les auteurs Justine Bell, professeure de biologie, et Justin Marleau, adjoint de recherche à l’Université McGill.

«Il y a des notions que tu penses comprendre, comme la structure d’un atome, les règles de la gravité… oui oui, je connais ça! Mais quand vient le moment de l’expliquer, tu comprends… que tu ne comprends rien!» explique Mme Bell.

Les auteurs étant davantage des scientifiques que des historiens, ils préconisent une approche axée sur la pratique de la science – expérimentation, élaboration d’une théorie scientifique. Le livre est d’ailleurs né du constat – de la frustration même – qu’il était difficile de trouver un livre sur l’histoire de la science ne s’adressant pas à des scientifiques.

Sketches of the History of Science est donc à la fois un livre d’histoire et de sciences.

La multidisciplinarité de l’ouvrage contribue aussi à une meilleure compréhension, croit Mme Bell. «On a tendance à les séparer, mais il y un intérêt à les tisser ensemble.»

Illustrer, vulgariser

Les illustrations visent à faciliter la compréhension des lecteurs et à alléger le propos. Adepte des livres graphiques et du mariage arts et sciences, Justine Bell avait en tête ce à quoi devaient ressembler les images.

«Il fallait que ce soient des dessins assez simples, que j’aurais pu moi aussi dessiner pour bien faire comprendre certaines explications, par exemple», évoque-t-elle.

Les illustrations, signées Alexandre Bustamante, sont en équilibre avec le texte. On est loin d’une bande dessinée où le dessin domine!

«J’aime beaucoup la vulgarisation scientifique, faire quelque chose de sérieux mais qui n’en a pas l’air!» lance Justine Bell.

Ses étudiants en histoire et civilisation sont ceux qui deviendront des journalistes, avocats, qui étudieront en science politique.

«Ce sont des decision makers. C’est intéressant pour eux d’avoir une compréhension de ce qu’est la science, de son impact sur la société.»

Pour le grand public

Justine Bell souhaiterait que le livre ait une plus grande portée – qu’il soit traduit en français – et qu’il rayonne au-delà des murs des établissements d’enseignement, tout particulièrement à cette époque de fake news et de faits alternatifs.

«Il existe différentes façons de trouver la vérité. Il y a certains mouvements antisciences. Il faut pouvoir les regarder d’un œil critique et surtout, pouvoir comprendre [ce qui nous entoure].»

«La science doit être valorisée, poursuit-elle. Nous devons avoir un public éduqué, savoir penser rationnellement, mais aussi avec une approche créative.»

Le livre saura piquer la curiosité des amoureux de la science et de quiconque est le moindrement «astucieux», croit Mme Bell.

«Ça ne s’adresse pas forcément aux gens qui voient tout en noir et blanc. Il faut être astucieux. Surtout avec la philo, qui fait parfois exploser la tête!» image-t-elle.

L’enseignante se réjouit des réactions à l’égard de cet ouvrage depuis son lancement au collège  Champlain le 8 novembre.

«Il est assez différent de ce à quoi les gens s’attendaient. Je sens que le livre a inspiré plein de monde, que des collègues s’y intéressent.»

Sketches of the History of Science est en vente au collège Champlain, à Saint-Lambert, et via les Éditions CCDMD.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des