«Lire l’autre» : des écrivains et artistes questionnent leur création

«Lire l’autre» : des écrivains et artistes questionnent leur création
Rodney St-Éloi (Photo : Gracieuseté Sylvain Lewis)

Cinq écrivaines et écrivains, un artiste en art actuel et le public sont conviés à réfléchir sur cette idée de «Lire l’autre», le thème de la quatrième édition du Laboratoire de l’écrivain des Productions Langues pendues.

Les écrivains Martine Audet, Olga Duhamel, Pierre Labrie, Caroline Louisseize et Rodney St-Éloi ainsi que le collectif La Famille Plouffe ont reçu le mandat à la fois de mettre en chantier un texte littéraire ou une œuvre, et à la fois de documenter leur processus de création. Le tout, en s’inspirant de ce sujet qu’est «Lire l’autre».

Martine Audet

Le but est notamment de comprendre certains moments de ce processus, à partir de l’idée qui prend forme jusqu’au résultat publié, au regard de cette problématique.

Les précédents thèmes du Laboratoire, la lucidité, la fabrication d’un personnage et l’architecture et ses pluriels, orientaient la réflexion vers le travail intérieur de création d’une œuvre. Cette année, le Laboratoire souhaite se tourner vers l’extérieur. Comment l’expérience de l’autre influence l’acte créateur?

Le 22 mai, les écrivains et artistes échangeront leurs idées et leurs réflexions soulevées par leur création, toujours en chantier. La visioconférence sera diffusée sur la page Facebook de l’événement du Laboratoire de l’écrivain, de 14h30 à 16h30. Des lectures publiques sont aussi prévues.

Une version retravaillée de la création des artistes sera publiée dans un dossier consacré au Laboratoire de l’écrivain dans la revue Les Écrits, à l’automne. (A.D.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires