Longueuil étudiera la possibilité de permettre le jeu libre dans certaines rues

Longueuil étudiera la possibilité de permettre le jeu libre dans certaines rues
(Photo : Depositphotos)

Longueuil pourrait emboîter le pas de certaines municipalités du Québec et permettre le jeu libre dans certaines voies publiques.

C’est l’un des mandats sur lesquels se penchera la Commission du transport actif et de la circulation de la Ville, alors que le comité exécutif a donné son aval à l’avis de proposition soumis en juin par le chef de l’opposition Xavier Léger.

La commission analysera les paramètres, contraintes et implications entourant l’autorisation du jeu libre sur certains chemins publics, tel que le permettent depuis 2017 les dispositions du Code de la sécurité routière. Des recommandations seront formulées d’ici avril 2020.

Dans son avis de proposition, M. Léger rappelle les engagements qu’a pris la Ville dans sa politique des saines habitudes de vie, dont celui de développer des environnements incitant la population à bouger davantage et à pratiquer des activités physiques.

«Les chemins publics d’un quartier sont souvent des lieux de rencontres privilégiés et y permettre le jeu favoriserait le voisinage et les échanges entre les familles, indique-t-il, contribuant ainsi significativement au développement du sentiment d’appartenance des citoyens pour leur quartier.»

Saint-Bruno-de-Montarville a lancé cet été un projet pilote afin d’inviter les enfants à jouer dans les rues résidentielles. Jusqu’en octobre, le projet ne touche que certaines rues, avant une application à l’ensemble de la municipalité. (A.D.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des