Longueuil reçoit une aide financière pour décontaminer le sol d’une station de pompage

Photo de Philippe Lanoix-Meunier
Par Philippe Lanoix-Meunier
Longueuil reçoit une aide financière pour décontaminer le sol d’une station de pompage
La station de pompage d'eau brute de la rue Saint-Charles Ouest avait été contaminée lors d'un déversement accidentel de diesel survenu en janvier 2015. (Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi l’octroi d’une aide financière de 807 550$ à l’agglomération de Longueuil afin de décontaminer 600 m3 de sols situés sous la station de pompage d’eau brute de la rue Saint-Charles Ouest. Les sols avaient été contaminés lors d’un déversement accidentel de diesel survenu en janvier 2015.

Cet incident avait engendré à l’époque une importante crise de l’eau à Longueuil.

Cette annonce ­– qui s’inscrit dans le cadre du programme ClimatSol-Plus – a été faite ce matin à Longueuil par le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques Benoit Charrette. Il était accompagné du ministre responsable de la région de la Montérégie Christian Dubé, du député de Taillon Lionel Carmant et de la mairesse de Longueuil Sylvie Parent.

Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques Benoit Charrette, le ministre responsable de la région de la Montérégie Christian Dubé, le député de Taillon Lionel Carmant et la mairesse de Longueuil Sylvie Parent.

La contribution financière à ce projet de réhabilitation d’un terrain représente près de 64% du coût des travaux admissibles, estimés à un peu moins de 1,3 M$. Le traitement du terrain pourrait s’échelonner sur cinq ans.

Longueuil est propriétaire de cette station de pompage, qui dessert également les villes de Boucherville et de Saint-Bruno-de-Montarville, depuis 1979.

«Protéger l’environnement, c’est notamment décontaminer, par des techniques éprouvées, les terrains qui soutiennent nos activités d’intérêt collectif, a mentionné le ministre Charrette. Dans ce cas, l’agglomération de Longueuil protège du même coup la fonction essentielle de l’une de ses stations de pompage d’eau brute, dont la situation dans le périmètre d’urbanisation contribue à la densité de la zone.»

«Cette aide financière vient soutenir les efforts de Longueuil pour protéger l’environnement et assurer la pérennité de nos terrains et infrastructures, essentiels pour notre population, a souligné Sylvie Parent. Grâce à la bioremédiation, le terrain de la station de pompage sera réhabilité selon une méthode novatrice et respectueuse de l’environnement, en optimisant la croissance des bactéries présentes dans les sols.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des