Longueuil rendra hommage à un policier mort en service il y a 39 ans

Photo de Katherine Harvey-Pinard
Par Katherine Harvey-Pinard
Longueuil rendra hommage à un policier mort en service il y a 39 ans
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

La Ville de Longueuil dévoilera une plaque commémorative en mémoire de Michel Vincent, un policier décédé dans l’exercice de ses fonctions il y a 39 ans, le 3 novembre 1981.

Celle-ci sera dévoilée au printemps, si le contexte de la pandémie le permet, lors d’une cérémonie au parc Christ-Roi, parc dédié au policier. Le tout sera réalisé en collaboration avec le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) et des policiers retraités de la Ville.

«Les policiers œuvrent chaque jour à la sécurité et au mieux-être des citoyens de l’agglomération de Longueuil, souligne la mairesse Sylvie Parent, par communiqué. Nous oublions trop souvent qu’ils risquent leur vie pour assurer notre protection tout en contribuant au vivre ensemble de notre communauté.»

«Il en va de soi de prendre un moment pour rendre hommage à un des nôtres parti beaucoup trop tôt et pour saluer tous ceux et celles qui arborent l’uniforme malgré les sacrifices auxquels ils et elles font face quotidiennement», ajoute-t-elle.

Tiré à bout portant

Le jour de son décès, l’agent feu Michel Vincent répondait à un appel avec son collègue pour un vol à main armée dans une succursale de la Banque Nationale du Canada, sur la rue Lyon, à Longueuil. À leur arrivée sur les lieux, trois suspects ont ouvert le feu en leur direction.

«Vincent fut atteint mortellement et son partenaire, l’agent Gagnon, fut grièvement blessé, relate la Ville. Embauché le 16 janvier 1978, comptant ainsi trois années d’expérience au sein du Service de police de Longueuil, Michel Vincent, alors âgé de 26 ans, laissa dans le deuil sa femme Nicole et leurs deux filles Karine et Annick.»

Environ 1 200 policiers des quatre coins du Canada et des États-Unis s’étaient déplacés pour assister aux funérailles civiques.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Raymond Ouellette
Raymond Ouellette
16 jours

Bravo ! madame la mairesse ! J ai très bien connu Michel du temps que nous allions ensemble au primaire à l’école De Normandie ! on s ‘est perdu de vue jusqu ‘à un matin de septembre 1981 , j ‘ai eu un grave accident coin DeNormandie et St Charles . Je fais mon arrêt et ….. j’entends une voix qui m ‘appelle j ‘ouvre les yeux et Michel est à la fenêtre de mon véhicule qui est perte totale ! il me dit : Raymond tu as eu un accident, de ne pas bouger qu ‘il va me sortir de là ! il m emmène à l ‘ambulance et puis … plus de nouvelles jusqu’à cette terrible événement ou le destin l ‘ a choisi . Oui il mérite qu ‘on se souvienne du policier et pour moi surtout de la personne qui vivra toujours dans mes souvenirs comme étant un copain d’enfance parti trop tôt .