L’organisateur politique Stéphane Jolicoeur est décédé

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
L’organisateur politique Stéphane Jolicoeur est décédé
Stéphane Jolicoeur (Photo : Facebook)

L’annonce du décès de Stéphane Jolicoeur, qui a été organisateur politique de souverainistes, dont Catherine Fournier et Bernard Drainville, a suscité de nombreuses réactions de politiciens qui ont livré des témoignages et offert leurs condoléances à la famille et aux proches. Selon plusieurs commentaires, il a été emporté par la COVID-19, à l’aube de la cinquantaine.

«C’est avec beaucoup de tristesse que nous vous annonçons le décès de notre ami et collègue Stéphane Jolicoeur, militant indépendantiste et organisateur politique de longue date, a indiqué le Parti Québécois dimanche, sur sa page Facebook. Sa générosité, sa douceur et sa gentillesse nous manqueront terriblement.»

La députée indépendante de Marie-Victorin Catherine Fournier a aussi évoqué la «générosité, la gentillesse et la profonde sincérité» de ce «militant souverainiste dévoué».

M. Jolicoeur a été son directeur de campagne lors de l’élection partielle de 2016, sa première victoire en politique. «Organisateur d’expérience, mon équipe et moi avons eu la chance de bénéficier de son œil avisé, partage-t-elle. Toujours de bonne humeur, il se rendait constamment disponible pour les autres.»

Bernard Drainville, qui a aussi représenté la circonscription de Marie-Victorin, a commenté le départ de cet homme «bon, dévoué, [qui] a beaucoup donné aux citoyens de Marie-Victorin. Il aimait le Québec par-dessus tout. Je lui dois beaucoup. Je pense à ses proches et à la famille du PQ. Repose en paix mon Steph.»

Le député de Longueuil–Saint-Hubert Denis Trudel a écrit sur sa page Facebook avoir appris avec «stupéfaction» le décès de Stéphane Jolicoeur.

«Stéphane avait été un pilier de ma campagne 2015, attaché politique de Bernard Drainville dans Marie-Victorin, indépendantiste convaincu, travailleur infatigable, routier de la politique. Longueuil est en deuil. Mes sympathies à la famille et aux amis.»

L’ancienne mairesse de Longueuil Caroline St-Hilaire, qui a été députée fédérale de 1997 à 2008, a également publié quelques mots. «50 ans! Trop jeune pour partir. Maudite Covid! Je me souviens des soirées d’études en comptabilité avec toi; Je me souviens de nos années à militer pour le Québec; Je me souviens de ta passion pour la politique; Je me souviens de toi.»

L’ancienne députée du Parti Québécois Agnès Maltais a parlé d’un homme «doux, intelligent, sensible».

La conseillère municipale Nathalie Boisclair a offert ses condoléances à son «immense famille de cœur et à ses proches. Il a aidé, conseillé et surtout écouté tant de gens. Il nous manquera terriblement à tous.»

Avant son parcours en politique, M. Jolicoeur a œuvré au Carrefour d’intégration jeunesse adulte et Carrefour jeunesse emploi de Laporte. Originaire de Longueuil, il était résident de Candiac. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires