Maisons inhabitées: quelles mesures prendre en prévision de l’hiver ?

Maisons inhabitées: quelles mesures prendre en prévision de l’hiver ?
(Photo : Depositphotos)

En ce début d’hiver, la Société d’habitation du Québec (SHQ) vous rappelle quelques précautions à prendre pour protéger l’intégrité de votre maison si cette dernière demeure inhabitée durant la saison froide.

Précautions générales

  • Vérifier l’état général de la maison régulièrement.
  • Procéder au déneigement de la toiture si le poids de la neige (ou de la glace) est important.
  • Pour la sécurité des personnes, déneiger et déglacer les stationnements, allées piétonnières, marches d’escalier et perrons.
  • Déneiger le compteur à gaz, les évents d’appareils au gaz, les trappes d’aération et les fenêtres du sous-sol.
  • Pour les maisons munies de réservoirs au mazout, ou alimentées par un réservoir de propane ou par un réseau de gaz naturel, les propriétaires auraient aussi avantage à fermer l’alimentation afin de réduire les risques de fuite.

Maisons sans chauffage ni électricité

  • Fermer le disjoncteur principal de la maison.
  • Fermer la valve principale d’entrée d’eau et la protéger du froid à l’aide de couvertures et de matériaux isolants.
  • Vider tous les tuyaux d’eau (chaude ou froide), incluant les systèmes de chauffage à eau chaude, le cas échéant.
  • Vider le chauffe-eau.
  • Ouvrir tous les robinets et actionner la chasse d’eau des toilettes à plusieurs reprises.
  • Débrancher et vider les tuyaux d’alimentation d’eau de la laveuse et du lave-vaisselle.
  • Verser 500 ml de produit antigel (à la rigueur, du lave-vitre antigel pour auto) dans la cuvette des toilettes, dans le renvoi des éviers, des lavabos et des baignoires et dans le drain du plancher, et 1L dans le fond de la laveuse et du lave-vaisselle.
  • Limiter les infiltrations d’air en obturant les entrées et sorties d’air (ventilation, sécheuse, hotte…) et permettre à la lumière du soleil de pénétrer par les fenêtres.

Maisons chauffées et avec électricité

  • Dans le cas des bâtiments alimentés en électricité, évacuer tous les matériaux contaminés et assécher le bâtiment en maintenant le taux d’humidité relative intérieure entre 30 et 50%. Assurer une bonne ventilation et maintenir une température intérieure suffisamment élevée pour prévenir la formation de condensation sur les matériaux.

N’oubliez pas de communiquer avec votre municipalité et votre assureur, qui seront de bon conseil.

Pour les travaux liés à des équipements mécaniques et électriques de votre résidence, communiquez avec les spécialistes concernés.

Pour des informations relatives au retour à la maison, consultez le document Réintégrer son domicile sur le site d’Urgence Québec, à urgencequebec.gouv.qc.ca.

(Source: Société d’habitation du Québec)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des