Marathon SSQ de Longueuil: une initiative qui fait courir les jeunes

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Marathon SSQ de Longueuil: une initiative qui fait courir les jeunes
Des élèves qui ont participé à la course l'an dernier (Photo : Gracieuseté)

ACTIVITÉ PHYSIQUE. La course à pied est une pratique déjà bien intégrée dans le quotidien de nombreux élèves de l’école Lionel-Groulx. Le 18 mai, au moins une centaine d’entre eux – et possiblement autant de parents – seront du départ du Marathon SSQ de Longueuil au colisée Jean-Béliveau. Et cette année, le directeur-adjoint de l’établissement Joël Boucher a lancé le défi aux élèves de toutes les autres écoles de Longueuil d’emboîter le pas.

Lors de l’édition 2018, une soixantaine d’élèves de l’école Lionel-Groulx étaient montés à bord d’un autobus pour prendre part au parcours de 1 km du Marathon.

«On fait le pari que s’ils courent régulièrement et que s’ils participent à un événement festif, ils voudront continuer à courir, parce que ça leur fait du bien», lance M. Boucher.

Le coût peut cependant s’avérer un frein à la participation des jeunes à de tels événements.

L’an dernier, M. Boucher a approché Courses thématiques – responsable de l’organisation du Marathon SSQ – et la Ville de Longueuil. Sensibles à sa demande, ils ont réduit les tarifs d’inscription de 22 à 12$. Puis, cette année, les frais d’inscription du 1 km pour les élèves sont passés à seulement 5$.

«J’étais très heureux que mon école en bénéficie, mais je me suis dit pourquoi pas l’ensemble des écoles primaires de la Commission scolaire Marie-Victorin qui se trouvent à Longueuil, relate-t-il. Ils ont trouvé l’idée séduisante.»

Une quarantaine d’écoles primaires et secondaires peuvent bénéficier du tarif réduit pour les parcours de 1 et 3,5 km.

M. Boucher ignore pour l’instant combien d’élèves des autres écoles sont actuellement inscrits, mais il a espoir qu’une telle formule ne puisse que gagner en popularité au fil des ans.

Des enseignants et membres du personnels de l’école Lionel-Groulx, dont ceux du Comité des saines habitudes de vie, seront de la partie. «Ils sont là et le font parce qu’ils y croient, ce sont de belles valeurs. Et ça nous permet aussi de tisser des liens.»

Rahman Lasisi, élève de cinquième année, était de ceux qui ont enfilé leurs chaussures de course en 2018, et il sera de nouveau de la partie cette année. Assidu, il assiste à tous les entraînements et se révèle compétitif. Pour lui, c’est une belle fierté que de participer à un tel rassemblement.

«Ça permet de bouger et être en santé. C’est bon pour bien grandir, être bien dans son corps et dans sa tête», partage-t-il comme argument pour convaincre d’autres élèves à participer.

Dans l’ADN de l’école

L’école Lionel-Groulx compte plusieurs clubs de courses.

«On souhaitait mettre en place plusieurs clubs pour développer les saines habitudes de vie. C’est très populaire!» reconnait Joël Boucher.

Ce dernier s’étonne peu de la réponse enthousiaste des jeunes à l’égard de la course. Mais elle a de quoi le réjouir.

«Ce n’est pas vrai que les jeunes n’aiment pas le sport. Ils aiment bouger, être en groupe. Il faut savoir les accrocher.»

– Joël Boucher

Pour chacun des clubs de course, l’école a l’objectif de faire participer les jeunes à un événement. Un tel objectif devient source de motivation. «C’est toujours un très beau moment pour eux, on veut leur offrir cette récompense», expose-t-il.

Ainsi, des élèves ont ainsi pris part à la Course des pères Noël de la Fondation Pierre-Boucher, d’autres se sont entraînés pendant 10 semaines en vue de la Grande virée, au Mont Saint-Bruno.

«Ce midi, comme chaque jeudi, 45 jeunes de première, deuxième et troisième année vont courir. Certains de quatrième, cinquième et sixième année se préparent pour la course à obstacles de l’école Gérard-Filion, en juin», illustre-il.

Une voie que l’école entend développer davantage, en mettant sur pied plus de ces clubs.

Le directeur-adjoint n’hésite pas à dire que «ça fait partie du projet éducatif. On veut que ça devienne notre couleur école.»

«La course est un sport démocratique. Riche ou pauvre, et de tous les âges, on peut courir. Et les retombées sont à long terme.»

 

Course scolaire

L’inscription à la Course scolaire du Marathon SSQ de Longueuil comprend la médaille de l’événement, la collation, le dossard avec puce, la remise de médailles officielle, l’accès aux installations intérieures, le spectacle et l’animation sur le site. Le coût pour le 1 km est de 5$ (non-chronométré) et 10$ (chronométré). Le coût pour le 3,5 km est de 7$ (non-chronométré) et 12$ (chronométré).

Rappelons que les parcours de 2 km, 5 km, 10 km, 21,1 km et 42,2 km se tiendront le 19 mai.

Inscriptions: Éric Fleury, 514 668-0260.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des