Neuf semaines et demie avec l’écrivain Mathieu Blais

Neuf semaines et demie avec l’écrivain Mathieu Blais

L'écrivain Mathieu Blais a remporté une bourse de 5000$ offerte par la Librairie Alire

LITTERATURE. L’écrivain Mathieu Blais, qui débute aujourd’hui sa résidence à la bibliothèque Raymond-Lévesque, était l’invité d’un rendez-vous littéraire à la librairie Alire dimanche.

Afin de souligner la Journée du livre et du droit d’auteur, la librairie indépendante de la Place Longueuil invitait le public à explorer l’univers artistique de Mathieu Blais. L’auteur de Longueuil, qui est venu en famille, s’est entretenu avec l’animateur et comédien Jocelyn Lebeau sur son travail et son projet de résidence à la bibliothèque Raymond-Lévesque.

Auteur de trois romans et cinq recueils de poésie, celui qui est également enseignant en littérature au cégep Édouard-Montpetit a exposé sa vision de la littérature, mais aussi de la société.

«J’ai une approche sociologique des choses, constate celui qui a publié son premier ouvrage à 25 ans. Toute l’époque est sur mon clavier et je ne peux pas m’en défaire. Il est vrai que j’ai un rapport politique à la littérature, car cette parole reste nécessaire, mais je ne veux pas que l’on me colle une étiquette et faire de la littérature à thèse.»

Le lauréat de plusieurs prix littéraires passe en effet habilement de la poésie aux polars futuristes, des thrillers réalistes aux romans d’amour, tout en conservant la force des représentations et la finesse d’écriture qu’on lui reconnaît.

Préoccupé par les faits de société, l’artiste a consacré son dernier roman à l’enfer de la violence conjugale; Sainte-Famille paraîtra le 16 août. Le roman est en partie inspiré du quotidien professionnel de sa conjointe Marie-Christine Plante, qui travaille pour l’organisme Carrefour pour elle de Longueuil, dédié aux victimes de violence conjugale.

En résidence d’été

Mathieu Blais a remporté la bourse Résidence en création du Conseil des arts de Longueuil, en partenariat avec la Librairie Alire et le Réseau des bibliothèques publiques de Longueuil. Il sera donc en résidence à la bibliothèque Raymond-Lévesque de l’arr. de Saint-Hubert durant plus de neuf semaines, dès aujourd’hui et jusqu’au 23 juin.

«Avoir une bourse qui vous encourage à prendre le temps d’écrire dans un environnement splendide, c’est comme réaliser un fantasme, s’enthousiasme le père de deux enfants. Quelle chance extraordinaire de pouvoir rencontrer et échanger avec les gens! Ce sera très enrichissant dans les deux sens. Et j’invite tout le monde à venir me voir!»

L’auteur sera à la bibliothèque 25 heures par semaine et se rendra disponible pour les citoyens trois heures par jour, soit environ de 10h à 15h par semaine. Le reste du temps sera consacré à l’écriture d’un nouveau roman.

«Je vais plonger dans le deuxième volet de la violence amoureuse, a révélé l’auteur. J’ai déjà mon sujet et la trame de l’histoire. Il s’agit d’un roman d’amour en prison.»

En plus de donner des conseils d’écriture, l’écrivain animera cinq ateliers et une conférence. L’entrée est libre et gratuite.

Rens.: www.longueuil.quebec/fr/evenements/2017/ecrivain-residence-mathieu-blais

Poster un Commentaire

avatar