Actualités
Santé

Neuf travailleurs décédés sur la Rive-Sud en 2020

mercredi le 12 mai 2021
Modifié à 14 h 00 min le 11 mai 2021
Par
La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a souligné le Jour du deuil le 28 avril en présentant les statistiques de décès et de blessures au Québec. Neuf travailleurs sont décédés sur le territoire de la Rive-Sud en 2020. Trois d’entre eux sont décédés lors d’un accident de travail et six des suites d’une maladie professionnelle. Pour la province en entier, on dénombre 173 décès pour la dernière année. La CNESST informe aussi que 7 342 personnes sur la Rive-Sud ont été blessées lors d’un accident de travail ou victimes d’une maladie professionnelle. C’est un peu plus de 20 cas par jour pour la région. Au Québec, on compte 104 732 lésions professionnelles, dont 16 614 reliées à la COVID-19. Signaleurs routiers En parallèle de la divulgation de ces données, le président de l’Association des travailleurs en signalisation routière du Québec (ATSRQ) Jean-François Dionne a fait état des statistiques qui touchent spécifiquement ce secteur d’emplois. En 2020, 104 signaleurs routiers, soit 23 de plus qu’en 2019, ont été blessés sur leur lieu de travail. On note une hausse constante du nombre de blessés chez les signaleurs au cours des dernières années, alors que le bilan de 2016 en recensait 47. «C’est un total de 368 blessés depuis 2016. Ça prend une campagne nationale pour la sécurité des travailleurs en signalisation routière du Québec», estime M. Dionne. Le Jour de deuil a été décrété en 2003 par le Bureau international du Travail et est souligné dans plus de 70 pays. Au Québec, en 2010, l’Assemblée nationale a fait du 28 avril le Jour commémoratif des personnes décédées ou blessées au travail.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous