Opinion
Tribune libre

Opinion - Les camions et le Vieux-Longueuil historique

samedi le 08 mai 2021
Modifié à 8 h 22 min le 06 mai 2021
Par

Tous les matins à partir de 6h, des camions de toutes tailles commencent à passer sur le chemin de Chambly, par l'intersection de la rue Saint-Charles en provenance de la route 132. En novembre, lorsque j'ai acheté mon petit loft, au 15 rue Saint-Charles dans le Vieux-Longueuil, je n'aurais jamais imaginé qu'autant de camions pourraient circuler à travers et autour d'un site historique. Des camions de toutes tailles, des semi-remorques, des camions-citernes, des camions à benne et plus encore. Le but de ma lettre n'est pas le bruit considérable qu'ils font en attendant le très long feu rouge à cette intersection, mais les vibrations que je peux sentir à travers les murs de mon immeuble. Ce qui me fait me questionner, alors que je suis allongé dans mon lit, réveillée chaque matin à 6 h, quels dommages cela cause aux fondations de mon bâtiment historique, mais aussi à notre très chère cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue? Bien que nous soyons en pleine pandémie, j'ai déjà vu des touristes se promener en lisant les différentes plaques expliquant les différents lieux historiques autour de l'intersection très fréquentée et prendre des photos de l'église. Cette zone ne devrait-elle pas être protégée? Je ne comprends pas pourquoi de tels véhicules sont autorisés à circuler dans cette zone. Je demande à nos experts urbains, à notre mairesse distinguée, Madame Parent et à notre Ville de mettre en place des règlements pour empêcher les gros véhicules de circuler dans et autour du Vieux-Longueuil afin de protéger son patrimoine et la conservation de son histoire. Elizabeth C. Lefèvre

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous