Opinion – Réussite éducative de nos élèves : Choisir de voir le verre à moitié plein

Opinion – Réussite éducative de nos élèves : Choisir de voir le verre à moitié plein
La directrice générale du CSS Marie-Victorin, Marie-Dominique Taillon (Photo : Gracieuseté)

Par Marie-Dominique Taillon, Directrice générale, Centre de services scolaire Marie-Victorin

À l’occasion des Journées de la persévérance scolaire, je tiens à exprimer toute mon admiration à nos élèves, jeunes et adultes, qui travaillent dur, persévèrent et réussissent en dépit de la pandémie, et je tiens à les féliciter !

Je suis particulièrement satisfaite de constater que notre taux de réussite global au primaire n’a généralement pas fléchi par rapport à l’année dernière, atteignant 90,5% en français et 89,7% en mathématiques, au bulletin de février 2021. Il en va de même des résultats obtenus au secondaire, qui se sont à peu près maintenus en français (+ 0,9%), en mathématiques (- 0,6%), en anglais (+ 1,6%), en histoire (+ 4,3%) et en sciences (+ 0,2%).

Ces résultats encourageants démontrent que nous avons tenu bon dans la tempête, malgré l’épreuve qui nous était imposée, et à laquelle nous n’étions pas préparés. Il en allait de l’avenir de nos enfants, et nous nous sommes tous montrés à la hauteur du défi.

Nous sommes bien conscients qu’il s’agit de résultats généraux et que tout n’est pas parfait. Certains milieux ont rencontré des difficultés. Chaque école, chaque classe, chaque élève est différent, et nous allons continuer à nous intéresser de près à chacun d’eux. On aura beau se donner les objectifs les plus ambitieux, élaborer les stratégies les plus pertinentes, développer des modes d’enseignement alternatifs, on ne pourrait faire progresser la noble cause que nous servons sans l’engagement soutenu de nos équipes-écoles.

Au cours des derniers mois, nous avons voulu et su nous dépasser. D’une part, nous avons poursuivi l’implantation de stratégies d’enseignement issues des résultats de la recherche, et d’autre part, nous avons expérimenté de nouvelles approches basées sur des données prometteuses, impliquant l’intégration du numérique.

Au CSS Marie-Victorin, la deuxième année de mise en œuvre de notre Plan d’engagement vers la réussite comportait d’importants défis que nous avons relevés avec brio. Poursuivre notre mission éducative, tout en continuant de motiver nos élèves et en assurant leur sécurité – à l’école un jour sur deux ou à distance, masque au visage, sans parascolaire, ni sport d’équipe – s’est avéré une tâche délicate, et nous nous en sommes acquittés avec succès. Et bien que le degré de difficulté se soit accru sensiblement depuis le mois de mars 2020, nous avons pu garder le cap sur la persévérance et la réussite scolaire des élèves, avec le soutien de leurs parents et de notre personnel mobilisé. Nous aurions pu nous laisser décourager par les difficultés, mais nous avons plutôt fait le choix de voir le verre à moitié plein.

Au cours des mois à venir, nous devrons porter une attention toute spéciale à la santé psychologique de nos élèves et de nos employés, qui a été mise à rude épreuve. La bienveillance occupant une place de choix parmi nos valeurs, nos équipes s’emploient déjà au développement de stratégies concrètes pour les aider à traverser cette période difficile sans trop de heurts.

Nous réalisons d’importants apprentissages collectifs qui nous seront encore utiles au terme de la crise. Je suis convaincue que tous ensemble, élèves, équipes-écoles et parents, nous viendrons à bout de cette pandémie, et pourrons même en sortir encore plus forts.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires