Oxilia: un site Web d’emplois pour les vétérinaires

Par Stagiaire
Oxilia: un site Web d’emplois pour les vétérinaires
L'équipe d'Oxilia (Photo : Gracieuseté)

Pour François Asselin, la gestion des ressources humaines est le principal défi des cliniques vétérinaires. Les besoins des professionnels, les horaires atypiques et les demandes des clients rendent la «business compliquée».

François Asselin est étudiant de 5e année du doctorat en médecine vétérinaire. Il est également le cofondateur et président-directeur général d’Oxilia, une plateforme numérique qui vise à combler les besoins en personnel spécialisé des cliniques vétérinaires canadiennes.

Oxilia met en contact les employeurs avec des vétérinaires, des techniciens en santé animale (TSA) et des étudiants en médecine vétérinaire. Ceux-ci peuvent alors combler les postes vacants dans les cliniques qui utilisent la plateforme Web.

«Il y a beaucoup de demande, affirme François Asselin. Les horaires des vétérinaires sont chargés, et plusieurs cliniques cherchent activement de la main-d’œuvre.»

La donne a changé depuis quelques années sur le marché du travail, croit M. Asselin.

«La génération montante veut travailler moins d’heures par semaine et avoir une meilleure conciliation travail-famille.»

Oxilia permet aux professionnels de choisir leur horaire. Le site compte environ 1200 professionnels inscrits – vétérinaires, TSA et étudiants – et 613 cliniques vétérinaires.

Comment ça fonctionne?

Le site Web d’Oxilia fonctionne de deux manières. D’abord, il est possible d’y voir les offres d’emplois disponibles. Ensuite, les professionnels peuvent afficher ce qu’ils recherchent, comme le nombre d’heures par semaine ou les jours qu’ils préfèrent travailler.

La plateforme gère les communications entre les professionnels et les cliniques, en plus des contrats et de la facturation des heures. Les utilisateurs ont ainsi accès à un service clés en main.

Oxilia a développé un algorithme qui suggère des postes aux professionnels.

«Cet algorithme est lié à une fonction d’apprentissage qui voit ce que les professionnels préfèrent, explique François Asselin. Le but est de créer le match parfait rapidement grâce à l’intelligence artificielle.»

«Le potentiel de croissance est énorme, ajoute François Asselin. Il y a beaucoup de demande et il n’y a pas de compétition.»

Oxilia est un travail à plein-temps pour M. Asselin. Il compte s’occuper exclusivement de sa plateforme à la fin de ses études en médecine vétérinaire.

Partout au Canada

Oxilia offre ses services partout au Canada, bien que la plateforme soit davantage active au Québec, en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique.

Le pdg concède toutefois que le système d’association d’Oxilia est «plus facile dans les grands centres urbains».

Rens.: oxilia.ca.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des