«Pas game!»

Contenu commandité
«Pas game!»

La Semaine de la relève coopérative se tiendra du 14 au 20 février 2021.  Pour l’occasion, le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) propose un concours vidéo aux jeunes de 5 à 35 ans qui vivent une *expérience coopérative en établissement scolaire ou dans leur communauté.

Il y a donc des jeunes au Québec qui partagent les valeurs coopératives?

Imaginez un instant qu’un jeune décide d’investir le 20$ gagné en coupant le gazon du voisin pour acheter les 2 parts sociales régulières qui lui permette de devenir membre de la Coopérative funéraire du Grand Montréal.  Il deviendrait du coup copropriétaire d’une entreprise impliquée dans sa communauté.

La coopération et les jeunes

Le Québec vieillit et les coopératives n’échappent pas à cette réalité. Cette situation amène plusieurs coopératives, particulièrement les plus anciennes, à se questionner. On se demande comment on pourra concilier les valeurs de solidarité et les principes de participation à la base du modèle, alors qu’un nombre grandissant de membres franchissent l’âge de la retraite.

Les jeunes choisissent l’action, désirent avoir une prise sur leur quotidien, tout en étant sensibles aux questions écologiques, aux questions d’équité, ils sont préoccupés de la mondialisation, voire souvent contre une mondialisation qui oublie les valeurs humaines. Ils sont plus soucieux de leur qualité de vie, éduqués dans une perspective où ils occupent une place plus grande, étant moins nombreux, les jeunes sont outillés pour faire autrement.

Sur le conseil d’administration?

Et si jamais un nouveau jeune membre voulait se présenter au conseil d’administration de votre coopérative?  Une coopérative est une personne morale dont les administrateurs sont des mandataires qui ont des responsabilités. C’est notamment pour cette raison, qu’en règle générale, on exige que les personnes soient majeures et ne soient pas déclarées inaptes ou en faillite pour siéger au sein d’un conseil d’administration.

Il n’y a pas d’âge pour devenir membre de la coopérative funéraire, Par exemple, Jean-Philippe Cormier, un jeune administrateur de la Coopérative funéraire du Grand Montréal n’avait que seulement 28 ans lorsque qu’il est devenu membre.  Il a choisi de s’impliquer davantage et de joindre le conseil d’administration afin d’apporter sa contribution à une organisation avec des valeurs qu’il partage et à un domaine qui mérite un accompagnement empreint de sens et des services d’exception.

Nous avons plusieurs jeunes employés dynamiques pour vous servir dans nos 7 points de services de la Coopérative funéraire du Grand Montréal.  Leurs motivations reposent souvent sur nos initiatives en développement durable, le rôle social, la gestion démocratique et le fait de redonner à son milieu.  Maintenant, il reste à convaincre une nouvelle génération de membres pour contribuer aux prochaines orientations stratégiques de la coopérative.

«Pas game!»   https://www.cfgrandmontreal.com/devenir-membre/

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires