Passerelle de Normandie: l’appel d’offres est annulé

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Passerelle de Normandie: l’appel d’offres est annulé
La nouvelle infrastructure s'intégrera dans les parcs Marie-Victorin du côté nord et Le Moyne du côté sud.

Après analyse, la Ville de Longueuil a décidé d’annuler l’appel d’offres pour le contrat de construction de la passerelle de Normandie. Les soumissions reçues étaient jusqu’à 5M$ plus élevées que l’estimation de 8,8M$ pour le projet qui comprend notamment une revitalisation du parc LeMoyne.

«On demande de revoir certains éléments du projet, pour le faire évoluer dans le cadre financier actuel», a souligné la conseillère Sylvie Parent, en séance extraordinaire du conseil servant à l’adoption du Programme triennal d’immobilisations, le 20 septembre.

Les soumissions reçues, qui variaient entre 13,6M$ et 15M$, ne seront donc pas prises en considération.

La semaine dernière, les fonctionnaires de la Ville s’étaient penchés sur ces soumissions, avec les spécialistes de la firme CIMA+, qui pilote le projet et avait estimé le coût des travaux.

L’échéancier pourrait en être quelque peu affecté. Les dépenses prévues pour ce projet, initialement réparties en 2016 et 2017, sont essentiellement repoussées à 2017.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des