Patrice Coquereau : Combattre l’anxiété un pas à la fois

Par Stagiaire
Patrice Coquereau : Combattre l’anxiété un pas à la fois
Patrice Coquereau a pris le départ le 11 juillet, du parc Marie-Victorin. (Photo : Robert Côté – Le Courrier du Sud)

Le comédien et conférencier Patrice Coquereau a entamé le 11 juillet dernier au parc Marie-Victorin une marche qui le mènera de Longueuil à Rimouski. Il veut profiter de cette occasion pour recueillir des témoignages sur l’anxiété, et ensuite en faire un documentaire. M. Coquereau veut aussi amasser des fonds pour l’organisme Phobies-Zéro, dont il est le porte-parole.

Pas à pas, ce projet de marche de 570 kilomètres à travers le Québec, est né il y a un peu plus d’un mois. «J’ai eu le flash de cet événement-là. Je me suis dit : je vais commencer par marcher», lance-t-il.

M. Coquereau marchera 15 à 20 kilomètres par jour, visitera une quarantaine de municipalités et dormira chez des gens qui voudront l’accueillir. Il prévoit arriver à Rimouski à la fin du mois d’août.

Des rencontres avant tout

Ce qui importe pour lui, ce sont les rencontres qu’il fera tout au long de son parcours. Il veut avant tout «récolter des témoignages sonores et visuels de gens» qui l’hébergeront. Les gens pourront aussi marcher avec lui tout au long de son trajet.

«Le but, c’est ultimement d’en faire un documentaire», annonce M. Coquereau. Mais les fonds recueillis lors de sa marche serviront à des initiatives pour combattre l’anxiété, notamment avec l’organisme Phobies-Zéro.

L’anxiété, un mal de plus en plus répandu

«L’anxiété est un mal extrêmement répandu, on le sait, à différents degrés, dans différents contextes. Ça touche beaucoup les jeunes également», insiste Patrice Coquereau, qui a lui-même souffert d’anxiété sévère. Il veut sensibiliser la population à cette problématique qui mène à toutes sortes d’étiquettes, des «post-it sur les gens», ajoute-t-il.

«C’est quand même incroyable qu’au lieu d’être sur le mode relationnel, on soit rendu au mode transactionnel», lance Patrice Coquereau. Le contact humain, qui passe aujourd’hui par un écran, doit selon lui revenir à son essence, soit la proximité.

Pour suivre Patrice Coquereau durant son parcours : www.patricecoquereau.com, Facebook, Twitter et Instagram.

 

Qu’est-ce que Phobies-Zéro

Phobies-Zéro est «un groupe d’entraide pour jeunes et adultes qui souffrent de troubles anxieux, incluant le trouble obsessionnel-compulsif. Nos services s’adressent aussi à la famille et aux proches», indique la fondatrice Marie-Andrée Laplante.

Grâce à ses 90 bénévoles, l’organisme soutient de nombreux ateliers sur la gestion des troubles anxieux.

Basé à Sainte-Julie, Phobies-Zéro a des groupes d’entraide sur la Rive-Nord (Laval, Saint-Jérôme et Lanaudière), sur la Rive-Sud (Montérégie et Granby) et à Québec. Phobies-Zéro offre aussi une ligne d’écoute du lundi au vendredi.

Pour plus d’informations : www.phobies-zero.qc.ca. Ligne d’écoute : 514-276-3105.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
L. Leguerrier Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
L. Leguerrier
Guest
L. Leguerrier

Il y a aussi des groupes d’entraide à Montréal.