Paul, Bernadette et Anna-Maria bientôt à bout de souffle…

Paul, Bernadette et Anna-Maria bientôt à bout de souffle…
Dans le secteur du CISSS Montérégie-Centre desservant la population de Brossard, Saint-Lambert et Longueuil, neuf projets voient le jour. (Photo : Depositphotos)
Marianne Cadieux

Les personnes qui aident au quotidien un proche âgé et dépendant ont tôt ou tard besoin d’être aidées à leur tour. Pourtant, la plupart n’y pense pas ou refuse l’idée.

Il s’appelle Paul, c’est un homme de sa génération. Il est solide, calme et doux. Sa Blanche, c’est «son petit cœur après 9 heures», 60 ans de mariage, 6 beaux enfants et 11 petits-enfants. Il est hors de question pour Paul de s’avouer vaincu et il l’a promis à Blanche: elle quittera leur maison uniquement les pieds devant. Cependant, Blanche souffre d’Alzheimer. Tous les jours, les souvenirs quittent sa mémoire et tous les jours, Paul doit accepter de voir disparaître graduellement sa bien-aimée.

Elle s’appelle Bernadette. Elle est «vieille fille». Tous les jours, elle se balade entre la maison de sa mère, qui est maintenant en résidence, et la maison de son frère. Elle fait des commissions… «C’est bien peu de choses», dit Bernadette.

Celle qui court directement chez ses parents après le travail pour s’assurer qu’ils ne manqueront de rien dans les prochains jours et que les factures seront payées, c’est Anna-Maria. Quand on demande à Anna-Maria comment elle fait pour trouver le temps au travers de son travail et de ses tâches de maman, elle répond que «c’est toujours bien serrées, les familles italiennes».

Nombreux sont ceux qui sont dans des situations similaires et qui ne se considèrent pas comme des aidants. Pour Paul, c’est une histoire d’amour. Pour Bernadette et Anna-Maria, c’est une notion de famille. Mais tous les trois sont proches aidants. Ils sont sollicités et impliqués émotionnellement, et à leur tour deviennent des personnes «fragiles» et peuvent connaître une situation d’épuisement.

Vous vous reconnaissez dans ces histoires? Un simple appel pourrait faire une différence dans votre vie: L’Appui pour les proches aidants d’aînés, 1 855 852-7784.

Marianne Cadieux, agente de communication au centre de soutien entr’Aidants

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des