La pédagogue suisse Raymonde Caffari-Viallon en visite au Québec

La pédagogue suisse Raymonde Caffari-Viallon en visite au Québec
Raymonde Caffari-Viallon (Photo : Gracieuseté)

Pour Raymonde Caffari-Viallon, «le jeu est un moment où l’enfant est libre, dégagé de la pression des adultes et de l’école. Dans le jeu, on n’a pas besoin d’être petit.» Engagée, la

pédagogue offrira du 14 au 20 février une série de formations aux professionnelles du milieu de la petite enfance, notamment à Saint-Hubert.

Répondant ainsi à l’invitation du Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie (RCPEM), Mme Caffari proposera des formations touchant plusieurs aspects de l’éducation à la petite enfance: la qualité de l’accompagnement pédagogique auprès des éducatrices, la relation individualisée avec l’enfant en collectivité et le rôle du jeu dans la vie de l’enfant.

De plus, les CPE déjà engagés dans une démarche d’appropriation de l’approche piklérienne, une approche développée dans les années 1950 par la pédagogue Emmi Pikler, pourront bénéficier d’une journée de soutien plus personnalisée pour mener leur réflexion encore plus loin.

Même «à la retraite», cette chercheuse et théoricienne continue à enseigner et à donner des conférences, en plus de publier des ouvrages pédagogiques, dont Pour que les enfants jouent (éd. LEP), Grandir autonome (éd. Érès), Mais qu’est-ce qu’elles disent ?, Étude du langage adressé aux enfants dans une collectivité et Penser, réaliser, évaluer l’accueil en crèche: une démarche d’équipe (éd. Des Deux Continents).

Rens.: www.rcpem.com

(Source: RCPEM)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des